Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 11:42

Et si méditer, c’était simplement, et uniquement, être en phase, en contact, en présence avec son ressenti intérieur ?

Ce qui expliquerait que l’on puisse méditer en faisant la vaisselle, par exemple, ou peut-être n’importe quoi d’autre !

Conception très bouddhiste de la méditation, même si les bouddhistes consacrent aussi beaucoup de temps à la méditation passive, sans rien faire d’autre que méditer, immobiles.

 

Alors, pourquoi la méditation immobile représente-t-elle tant d’importance pour tant de courants spirituels ?

Hypothèse : être à l’écoute de son ressenti intérieur est le cœur des pratiques de psychologues tels qu’Isabelle Filliozat. Si les spiritualistes veulent se démarquer de ces psychologues, ils ne peuvent pas tenir le même discours, sans quoi ils perdraient leur spécificité, leur âme, et leur fond de commerce.

Seconde hypothèse, moins tordue et moins sujette à un conflit de territoire : la force de l'habitude qui associe, par tradition, dans l'Indouisme notamment, méditation à immobilisme du corps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gorge Rouge - dans respir
commenter cet article

commentaires

esprit du colibri 11/11/2007 14:53

Une fois j'ai fait une méditation avec Pépé, chaman amérindien : nous avons chanté et fait de la musique dans la hutte à sudation, et il a dit que c'est comme cela qu'eux ils méditaient...Mais cela peut-il convenir à un occidental pour s'intérioriser alors que nous passons déjà bcp de tps tourné à l'extérieur...Moi je médite "traditionnellement", mais en fait je médite aussi pendant la course à pied ou des activités toutes simples...

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html