Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 20:11
L’humain est potentiellement intelligent.
L’humain est potentiellement suicidaire.

                                                            peuplier noir - source icônographique :
http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/54281/Sanctuaire_du_peuplier_noir
 

À l’heure actuelle, l’humain opte collectivement pour le suicide, renonçant à toutes les options de vie que devrait logiquement lui dicter son intelligence. C’est ce que démontre ce qui suit.

 

L’option (destructrice) est collective en ce sens qu’elle est fortement majoritaire, mais nombreux sont les prises de conscience et, ou les modes de vie individuels qui vont dans le sens de la vie. Seulement ces orientations vitales sont trop peu nombreuses et trop ignorées des médias pour prendre le dessus sur la tendance suicidaire.

 

Pourquoi la plupart d’entre nous faisons-nous ce choix destructeur ?

Très étonnamment, c’est une question de logique - ou d’illogique - individuelle comme nous le verrons.

 

C’est aussi une question d’information, une question médiatique, mais la logique individuelle vient d’abord : quand vous donnez à quelqu’un – quand je vous donne à vous, lecteur – les éléments d‘information manquants, immédiatement surgissent de votre pensée des obstacles avec de grandes tendances que l’on retrouve chez presque tout le monde.

 

La question médiatique prend néanmoins toute son importance : c’est l’environnement médiatique quasi omniprésent qui prépare les cerveaux à de telles certitudes et à de telles résistances au changement.

 

Sans doute vous dîtes-vous que pour écrire de telles sornettes il faut que je sois moi-même, aussi, blindé de certitudes ! Certitudes d’autant plus douteuses que je me dévoile comme étant un des rares à les partager… C’est ce qui fait la 3ème grande difficulté à surmonter : l’obstacle numérique.

 

Entrons dans le vif du sujet.

 

Tout le monde connaît Hubert Reeves comme astronome… On le connaît moins comme écologiste.

 

Serait-il moins crédible dès qu’il aborde un thème peu consensuel comme l’écologie ? Je crois qu’il n’est pas victime d’un manque de crédibilité : dès qu’il passe de l’astronomie à l’écologie, il est plutôt victime de censure médiatique.

 

… … …

 

Dans 100 ans, les GES que nous rejetons aujourd’hui seront encore présents dans l’atmosphère, et chacun sait que ces émissions sont plus importantes chaque année.

D’ici 100 ans la calotte glaciaire aura complètement fondu : son effet tampon aura disparu, laissant libre cours à un affolement du réchauffement, sans compter la libération des réserves de permafrost dont l’effet de serre est 100 fois plus fort que le CO²….. (Reeves, p. …)

 

Donc,

- soit nous arrêtons, mais quand ? Nous arrêterons de toute façon, car…

- …soit nous disparaîtrons – et cette disparition sera programmée bien avant qu’elle soit effective  puisque l’inertie du réchauffement climatique est de 100 ans ! Notre disparition est peut-être, par notre comportement, déjà programmée. Ce qui ne change rien au problème. Qui vivra verra.

 

Re-donc : QUAND nous arrêterons-nous de produire massivement, exponentiellement des GES ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Gorge Rouge - dans vitre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html