Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2004 1 06 /12 /décembre /2004 01:39

Si tout le monde gagnait à peu près la même chose, que se passerait-il ?

 

11fevr_045


Par exemple si l’écart de revenu était de 1 à 3 pour les actifs, et de 1 à 6 entre les mieux payés et les inactifs ? En considérant que ces mesures aient été mises en œuvre progressivement bien sûr.
 
Quand les chômeurs touchent 10 euros, les smicards en gagneraient 20 et les mieux payés 60.
 
Le simple fait de travailler permettrait à un chômeur de gagner deux fois plus.
 
Ça résoudrait la fameuse différence aujourd’hui insuffisante entre le RMI et le SMIC.
 
Le plus petit boulot serait vraiment incitatif.
 
La richesse nationale serait mieux répartie, et les plus riches se rendraient compte de ses limites.
 
Tout le monde dépenserait vraiment ce qu’il gagne, il n’y aurait que peu de marge pour placer son argent en bourse (si tant est que la bourse existerait encore à ce stade là).
 
Tout le monde ou presque serait imposable.
 
Si l’on réussit à faire appliquer cette mesure au niveau international, il n’y aurait plus de délocalisation puisque les surcoûts liés au transport ne pourraient pas être compensés par une diminution du coût de la main d’œuvre.
 
Que se passerait-il lorsqu’une entreprise se mettrait à s’automatiser fortement, réduisant sa main d’œuvre de manière drastique ? Les personnels licenciés pour cause de chômage technique ne se trouveraient pas dans les situations invivables que l’on connaît aujourd’hui puisque le RMI serait comparativement plus haut. Mais surtout les gains de productivité seraient obligatoirement redistribués – par exemple vers la trésorerie des fonds publics, ce qui permettrait de rehausser le RMI et du même coup tous les salaires se trouvant au-dessus - puisqu’on ne pourrait pas dépasser un écart de revenus de 1 à 6.
 
D’ailleurs qui serait « propriétaire » des entreprises ? Des patrons ? Pas sûr : ça coûterait trop cher pour un seul individu limité dans son pouvoir d’achat, les entreprises seraient plutôt le fruit de projets collectifs de type démocratie participative et seraient gérées collectivement (sous forme de SCOP http://www.scop.coop/ ).
 
Finalement tout le monde serait solvable, même les chômeurs s’ils existent encore, et du coup la consommation repartirait nettement à la hausse, à tel point qu’il faudrait prendre des mesures de décroissance au vu des conséquences environnementales engendrées. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gorge Rouge - dans jade
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html