Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 1984 5 31 /08 /août /1984 22:00
From: Eric.Boutarin@free.fr
To: the_tanka@hotmail.com; lionel.furic@club-internet.fr; terresacree@googlegroups.com
Subject: [Sos-planete groupe] Mais où sont passés les abeilles et les insectes ?
Date: Wed, 17 Sep 2008 12:07:57 +0200

Ci-dessous le point de vue de Next-Up, ONG qui lutte contre les effets de la téléphonie mobile.
 

source icônographique : http://photos.linternaute.com/photo/1222502/1206514872/818/insecte/

http://www.next-up.org/Newsoftheworld/AbeillesBees.php#1

Nous pensons qu'il y a co-promotion, néanmoins depuis peu les fréquences ont augmentées (UMTS, RH), les longueurs d'ondes de décimétriques ou centimétriques sont devenues millimétriques et transportent des centaines de fois plus d'énergie.
Une longueur d'onde décimétrique traverse par exemple une abeille, l'abeille reçoit seulement un résiduel d'énergie tandis que pour une longueur millimétrique, tout est absorbée par l'abeille, de plus l'énergie transportée est cent fois plus grande.

La suite nous la connaissons, le nombre de sources d'immixtion, notamment celle de RH est totalement exponentielle depuis ces dernières années, ceci sans servitudes !! Un scandale.
D'ailleurs ce n'est pas seulement l'humain qui ne peut supporter par exemple une irradiation de RH de 20 à 80 GHz
www.next-up.org/Newsoftheworld/RepeatersRepeteurs.php#1
plus de une à deux secondes (armes) mais tout le vivant.

NOUS SOMMES MAINTENANT DANS LE DOMAINE DES ARMES MO MILLIMETRIQUES mais en libertés dans l'environnement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
http://next-up.org/divers/TvFoxWeaponRayGHzArmeRayonnementGHz.php
En sus, plus le vivant est petit (mm) plus il encaisse l'énergie !!!

Le dossier + pétition
www.next-up.org/Newsoftheworld/MicroWavesWeaponsArmesMicroOndes.php#1

Autre constatation : les ondes millimétriques des RH sont arrêtées notamment par les
murs, donc en milieu urbain elles n'existent pratiquement pas au niveau du sol (0 à 20 m),
en conséquences les abeilles se portent évidemment bien !!!

Les irradiations des antennes relais perturbent le métabolisme des abeilles, mais ce n'est pas suffisant pour expliquer l'effondrement, la nouveauté dans l'environnement ce sont les dizaines de milliers de faisceaux millimétriques sans servitudes légales qui sont maintenant présents dans nous environnement, ceci, par exemple, à la croissance d'une centaine des nouveaux par jour en France !!!
Tout en sachant que la portée est illimitée (sauf courbure de la terre 25 Km).
 
Vous pouvez transmettre.

Bien à vous



-----Message d'origine-----
De : Eric [mailto:Eric.Boutarin@free.fr]
Envoyé : mercredi 17 septembre 2008 00:04
À : Next-up: Contact
Objet : Fw: [Sos-planete groupe] Re: ] Mais où sont passés les abeilles et les insectes ?


----- Original Message -----
From: "chabinpolitain" <lionel.furic@club-internet.fr>
To: "SOS-planete" <terresacree@googlegroups.com>
Sent: Tuesday, September 16, 2008 8:49 PM
Subject: [Sos-planete groupe] Re: ] Mais où sont passés les abeilles et les
insectes ?



Bonjour,
J'aimerais apporter mon témoignage à propos de la baisse manifeste du nombre d'insectes.
Je ne rentrerai pas dans des polémiques qui, pour le moment sont affaire de spécialistes.
Je suis maraîcher "bio" et donc en direct confronté à ce qui se produit. Notre travail consiste pour une grande part à l'observation de notre milieu de culture et le lien est obligatoire avec l'environnement immédiat.
J'ai constaté depuis un an une très nette raréfaction des insectes en général : abeilles ( et quand je parle des abeilles, j'inclus les abeilles sauvages qui contribuent pour une très grande part à la pollinisation, soit pas loin d'une centaine d'espèces pour nos climats tempérés ), guêpes ( de très nombreuses espèces également ), papillons ( je ne vois plus que de très rares paons du jour et la piéride, blanc à point noir), bourdons ( ici aussi représentés par des espèces très différentes et ayant des spécialisations ).
Il est important de rappeler que ces insectes sont de tailles très différentes et ont donc des rôles parfaitement définis dans leur écosystème ( biotope ).
Exemple : les bourdons.
Ces charmants et fort beaux insectes sont les seuls à pouvoir "violer" les fleurs des fèves, contrairement aux abeilles qui n'ont pas la force d'y pénétrer.
Je cultive des fèves,et je constate la différence par mes observations et par le résultat à la récolte. De beaux pieds de fèves portent trois à cinq fleurs à l'aisselle de chaque feuille, ce qui donne une moyenne de trois cosses par étage de feuille à raison de cinq à huit étages de fleurs. Soit une quinzaine de cosses par tige de fève.
Cette année, les bourdons étaient absents et je n'ai obtenu que trois ( !!! ) cosses par tige !....
Soyons alarmistes, c'est une impitoyable réalité, les insectes se raréfient. Les observations de ce type sont, certes, empiriques et donc pas scientifiques, mais l'on peut observer des phénomènes bien avant que les scientifiques ne s'en soient emparés et à fortiori ne l'aient expliqué.
L'avis de la science, pour indispensable, ne doit pas être considéré comme préalable au constat de réalité. Il y a encore peu, bien des agriculteurs croyaient de bonne foi au peu de conséquences de l'utilisation des pesticides.
Et pourquoi n'en irait-il pas aussi des téléphones portables ???
Le septicisme, en la matière, risque d'être criminel et fait obstacle au respect du principe de précaution de Clauswitz ( inscrit dans notre constitution ! ) :
"En raison de leurs conséquences, les évènements possibles doivent être considérés comme vrais. "
Et je me permets d'ajouter jusqu'à preuve du contraire...
Ce n'est pas à l'utilisateur de prouver la toxicité d'un produit mais au producteur de prouver son innocuité.
J'ai invité un apiculteur à mettre des ruches sur mon champ, il y a peu, suite à une visite dans la Drôme d'autres apiculteurs, il m'a raconté que l'un d'entre eux avait fait une démonstration pour le moins inquiétante : ils s'apprêtaient à intervenir sur une ruche, lorsque brusquement les abeilles se sont toutes précipitées dehors, en marée, sans raison apparente... quelques instants plus tard, le mobile de l'un d'eux s'est mis à sonner !...
Alors encore une fois, on ne peut tirer de conclusion scientifique d'un tel évènement. On peut toujours dire que le climat n'aura pas été favorable au développement des insectes ( ce qui est vrai d'ailleurs, mais n'explique pas qu'ils soient toujours absents début Septembre ) et continuer ainsi à se raconter la fameuse histoire de " jusque-là, tout va bien ! ".
Pour faire un parallèle qui n'a de commun que l'aveuglement, pendant les premiers temps de la déportation des juifs, personne ne voulait croire que c'était possible... et cela s'est produit !
Ne répétons pas les erreurs du passé qui pourraient avoir des conséquences que nous ignorons totalement. Nous n'avons pas de modèle de projection sur ce que serait la vie des humains sans les insectes.
Car tout le monde s'affole sur "Apis melifica" qui joue un rôle important dans la fécondation des légumes-fruits, mais on oublie les semences qui seront nécéssaires pour le reste. Et là, les rôles sont répartis sur toute la faune sauvage. Si vous avez de la chance, observez ces abeilles naines de quelques millimètres qui ne vont que sur des fleurs à leur mesure... les carottes par exemple !!!
Alors cessons "d'enculer les mouches" et de débattre de la couleur du ciel, le temps presse et il va nous falloir nous résigner à un constat : les causes sont multiples, commençons par des aquis, il faut purement et simplement faire interdire tous les pesticides, agricoles ou ménagers que nous utilisons au prétexte que la dose ne nous donne pas à coup sûr une maladie mortelle.
Ainsi, nous pourrons rapidement savoir si les portable sont aussi nocifs que l'on est en droit de le penser ( pour mémoire, de nombreux travaux à travers le monde mettent en avant une nocivité prouvée et vérifiée, ce que l'on ne sait pas, c'est ce que ça nous fait ).
Alors les mauvais élèves qui ne vont pas chercher l'information et jouent les cyniques en nous balançant au nez leur ignorance sont les malvenus et un jour, "nos enfants nous accuseront" !
Je vous recommande le site de Dominique Guillet, fondateur de "Kokopelli": "liberterre". Les choses y sont dites avec force références et les coupeurs de cheveux en quatre seront satisfaits !
...Et j'en oublie... Amicalement, Lionel.

On 15 sep, 02:10, "Michel WALTER" <vivan...@wanadoo.fr> wrote:
 ----- Original Message -----
 From: geneviève
 To: vivan...@wanadoo.fr
 Sent: Monday, September 15, 2008 1:40 AM
 Subject: re: [Sos-planete groupe] Fw: [forel-ogm] Mais où sont passés les
 abeilles et les insectes ?

 Bah, apportons un peu d'eau (sale) à votre moulin, savez-vous que les marronniers, les platanes, les chênes, sont très malades, qu'on ne peut les soigner, et qu'ils faut donc les abattre ? Si en plus de la disparition des insectes, que j'ai constatée comme vous, à part les moustiques, (malaria et chungungugna) et les moins mauvais dont les piqûres font doubler la partie piquée, car ils sont empoisonnés, d'où la rareté des hirondelles..., s'il n'y a plus le renouvellement de l'air par les arbres... que là non plus, nos dirigeants ainsi que l'INRA restent semble -t-il plutôt sans réaction, alors, je vous laisse deviner la suite .... ce sera le désert, comme sous la mer, il y a 25 ans, le bord des plages de la Méditerannée était riche de plantes, d'oursins, de poissons, d'anémones, et aujourd'hui plus rien ! Il y a de quoi s'affoler, car rien n'est fait pour replanter et remettre des poissons, seul est programmé des "récifs artificiels" afin de créer et de restaurer un écosystème marin..." ceci est très bien, mais si on ne stoppe pas la raison de la désertification de la mer, on ne résout rien, les filets qui arrachent tout devraient être proscrits, et les marins me direz-vous ? Eh bien comment faisions-nous avant ? Les pêches quand les poissons pondent ou sont rares sont un nons sens et que l'on arrête de dire que les "clients" demandent telle ou telle chose, et qu'il faut leur donner, nous ne sommes pas des enfants capricieux, et si on ne trouve plus de tomates ou de poissons en décembre, on s'y fera ! On peut s'étendre sur le sujet... à l'infini , merci de vos réponses, bien cordialement ....

 Message du 14/09/08 21:10
 De : "Michel WALTER"
 A : terresacree@googlegroups.com
 Copie à :
 Objet : [Sos-planete groupe] Fw: [forel-ogm] Mais où sont passés les
 abeilles et les insectes ?

 ----- Original Message -----

 From: Eric

 To: forel-...@infogm.org

 Sent: Sunday, September 14, 2008 11:09 AM

 Subject: [forel-ogm] Mais où sont passés les abeilles et les insectes ?

 Bonjour à toutes et tous,

 Un peu partout dans le monde, des voix s'élèvent pour signaler que les abeilles disparaissent par milliards !

 Chacun y va de sa théorie et presque tous accusent les pesticides ... (on peut lire ici un excellent article de Sciences Actualités qui explique bien la situation)

 Pourtant quasiment rien n'est fait, les abeilles continuent de disparaitre, avec elles c'est le cycle de reproduction de la quasi totalité des végétaux qui est menacé.

 Si les végétaux ne peuvent plus se reproduire ... que vont manger les êtres vivants ,dont les humains, de la planète ?

 Personne ne le sait, et pourtant les apprentis sorciers de la chimie et nos brillants politiques continuent de prôner le tout chimique !

En août 2008, nous avons parcouru plusieurs centaines de kilomètres ...

 Depuis des années, ce rituel était accompagné d'un autre rituel : celui de passage obligé dans les stations services afin de nettoyer le pare-brise de la voiture !

Au moins deux fois par voyage ...

 Chose étrange, entre notre départ de Mulhouse et notre retour, nous n'avons pas une seule fois utilisé les stations services pour nettoyer notre pare-brise.

 Car ce n'était pas utile ... deux trois impacts de bestioles kamikazes mais rien de plus.

 Deux semaines, en plein été !!! ???

 Sur des trajets aussi longs ???

 La surprise est totale de même que le constat en temps réel ...

 Les abeilles disparaissent mais tous les autres insectes avec !
 Bientôt notre tour ?

 Bésitos

 PS : "LE BIO" C'est ta seule chance !

 Il reste un bourdon, une photo de lui sur ma lavande
http://www.lepost.fr/article/2008/09/13/1264308_mais-ou-sont-passes-l...

 



Bonjour,

Nous ne savons plus comment nous extérioriser sur cette problématique.

Nous allons provoquer Robert Vaissière qui était partant pour réaliser les expériences, puis subitement (pressions ?) tout a été rompus !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gorge Rouge - dans sources documentaires
commenter cet article

commentaires

lilas 25/03/2009 16:53

Tout sa est bien vrais et depuis cinq ans j' essai de vivre autrement, bien sur autour de moi on rigole.....
mais rira bien qui rira le dernier.
Bien sur il me reste des efforts à faire nottament des
px solaires pour ma cabane sa va venir question de sous.... merci pour ton blog responsable.

cordialement Lilas

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html