Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 07:01

Un soir de novembre 2008, je rentre à la maison et j’entends des piaillements de joie. L’excitation ambiante concerne autant le grand de 27 ans que celui de 12 ans.


Leur joie était un cumul de découvertes étonnantes et de culture saine pour la santé.


Ils sont tombés sur ce tout petit bouquin : « Additifs alimentaires danger » de Corinne Gouget, aux éditions Le Chariot d’Or. Pour 9 €, vous découvrez l’ignorance de nombreux médecins eux-mêmes quant aux 92 effets néfastes, le mot est faible, de l’aspartame par exemple, et dont certains malades en cumulent plus de 50 !

Son site : http://santeendanger.net


Quelques jours après je parlais de ce bouquin à une étudiante en université qui me rétorqua : « après ce genre de lecture tu ne manges plus rien ! » Si : déjà avant je mangeais le plus souvent possible bio, et après ce « plus souvent possible » s’est élargi. Sans compter les produits de mon potager et les fruits de mon verger. Jadis c'était monnaie courante d'avoir un potager, mais aujourd'hui c'est souvent perçu soit comme un privilège, soit comme une contrainte. Bizarre, non ?


Encore une cloison mentale à abattre : cette cloison qui nous empêche d’accéder à une alimentation biologique, de proximité, peu carnée, et équitable car sans intermédiaire, directement du producteur au consommateur. Et à l’argument majeur selon lequel ça coûterait plus cher, rappelons que la bouffe de grande surface est la ruine des petits producteurs, la destruction de la santé des consommateurs, elle même source de l’explosion du trou de la sécu, rappelons enfin l’opposition diamétrale entre vie salariale et vie naturelle.


La vie salariale totale (pas le temps de faire quoique ce soit autre que faire ses courses le week-end et préparer à manger pour la semaine, cinq jours de prostitution pour deux jours de réanimation selon l'expression d'un copain) fait le jeu de la mal-bouffe, bouffe toute prête, aliments transformés, conservés, additionnés… Elle s’oppose à une vie plus proche de la nature, qui donne le temps de cultiver son jardin, de transformer soi-même ses produits de base, et même de vivre encore plus simplement.

 

Voir cet étonnant roman "La femme feuille", septembre 2007, de Charles Hervé-Gruyer, mon voisin et ami normand. Plus d'infos dans la BIBLIOGRAPHIE (tout à la fin).


 

 

                                          amarante bordeaux - source icônographique :
                              http://www.fleurjecristonnom.com/phototheque_fleurs.htm


Voici très schématiquement ce qu’il s’est passé en moins d’un siècle :


1910 : nos ancêtres majoritairement campagnards produisaient leur alimentation, préparaient un gâteau avec leur blé et leur crème avec les œufs de leurs poules et le lait de leurs vaches.

1970 : à la campagne nous allions déjà acheter le lait à la ferme du coin et le blé à l’épicerie, mais nos grand-mères cuisinaient encore.

1990 : nous achetions le lait, soit frais mais issu de la grande distribution, soit en brique longue conservation.

2008 : nos enfants achètent des gâteaux tout prêts, et des briques de crèmes anglaise.



La maîtrise de l’outil nous échappe, nous devenons entièrement dépendants de l’argent. Que ferons-nous en temps de crise ? 1929 et les années noires qui ont suivi, ainsi que les deux guerres mondiales, ont trouvé des solutions de secours dans la petite production familiale, potagers notamment, mais aujourd’hui ?!



Rappel :

aujourd'hui, 50 % des Hommes vivent en ville.

Ils étaient 2 % en 1800.

 


Source du rappel + photo Paris : http://www.ledeveloppementdurable.fr/developpementdurable/poster/4.html


 Pour d'autres infos inattendues sur le sujet alimentaire,
voir
agro-écologie 1/2, été 1998
et agro-écologie 2/2, été 1998
,

ainsi que Vers un krash alimentaire mondial

Partager cet article

Repost 0
Published by Gorge Rouge - dans arc-en-ciel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html