Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 03:24

 De la revendication à l'auto-organisation collective.

 

En continuant en l'état notre production fossilisée, polluante, colonialiste (ça chauffe au Niger ces jours-ci), chacun à sa place et les vaches seront bien gardées, nous allons à la catastrophe.

Donc je persiste à penser que les choses évolueront dans la bonne direction si nous relocalisons nos productions, et si nous nous ré-approprions nos libertés affectives.

L'employé de l'équipementier automobile Continental par exemple n'a rien à attendre de cette économie mondialisée et, pour en sortir, il doit changer de logique en réinventant une économie de proximité, produire collectivement et localement pour l'usage du collectif, sans échange monétaire ou à la marge, dans le cadre d'une économie sociale et solidaire : sans patron (il ne s'agit pas de leur couper la tête comme en 1789 mais de les intégrer dans ce monde nouveau, au même titre que n'importe qui d'autre).

Un virage à 180 degrés. Sans aucune revendication: en s'organisant collectivement pour recréer une économie locale autonome (autonomie relative des collectivités humaines les unes envers les autres comme cela a été durant des millénaires) et harmonieuse (harmonie avec notre environnement : les animaux et la nature), dans les faits.


417294251_2eae55f247.jpg



De l'impasse des luttes et des actions parcellaires.



J'en appelle à une relocalisation de l'économie qui ne se limite pas à la seule consommation ni à l'alimentaire, mais à tous les secteurs de l'activité humaine.

J'en appelle à une mobilisation citoyenne locale et dans l'action.

Deux aspects essentiels que n'aborde pas toute lutte parcellaire, or sans les aborder nous retombons à nouveau, comme toujours, dans l'impasse des espaces séparés.

C'est quoi ce truc ? C'est ce qui nous fait croire qu'une solution partielle, comme l'est celle de l'alimentation et des AMAP, bien que prioritaire, mais abordée le plus souvent sur un plan technique et non pas citoyen ni transversal, va suffire.

Or cette croyance est une impasse car son insuffisance est tellement grande qu'elle en devient quasi inutile, sauf justement à lui ajouter les aspects de prise en charge collective et locale, et de transversalité plurielle pour se ré-approprier l'ensemble des secteurs de production et de vie (l'affectif).


2937786146_62d240b9ea.jpg

Propos réactualisés et reformulés plus récemment en avril 2013 ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gorge Rouge - dans palabres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html