Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 07:09

 Le premier étage de la fusée se trouve dans « Sauf le respect que je vous dois », de Fabienne Godet. On pourrait l’appeler l’étage de la responsabilité individuelle dans les dysfonctionnements économiques, les patrons sont des salauds égoïstes etc.

 

Ce premier étage avait déjà été visité lors du 24 décembre à midi, à Groslay dans le Val d’Oise, au Sancerre. Nous étions à table avec Gérard.

 

Notre conversation sur les difficultés économiques à la SNECMA avait débouché sur cette réflexion de Gérard : « que ce soit la droite ou la gauche ça n’y change rien ». J’ai volontairement demandé, « pour voir » comme on dit au poker : « et alors ? C’est quoi la solution ? » Et là, silence gêné, la discussion a tourné court, j’ai senti que le spectre du Front National rôdait alentours. Comme si un entonnoir nous menait vers le FN.

 

 

5085788249_f976abf007.jpgQuand je racontais ça à Mourad, le soir même, devant les 7 autres personnes présentes, au moment précis où je prononçais les mots « Front National », c’est comme si j’avais déclenché un programme préenregistré, sorte de second entonnoir qui nous empêche de réfléchir, et il s’est mis à nous dérouler tout son argumentaire anti FN. Alors que FN ou pas, pour ou contre, finalement l’essentiel est ailleurs !

 

 

Le second étage est ce que j’aurais pu dire à Gérard : ce qu’un autre Gérard,  Foucher celui-là, nous avait magistralement expliqué la veille au soir en nous présentant son livre : « Les secrets de la monnaie ». Le système fait que les employeurs n’ont pas le choix : soit ils restent en l’état et, face à la concurrence internationale de la main d’œuvre à bas coûts, ils perdent des clients et ferment la boutique, soit ils baissent leurs coûts tout en licenciant une partie de leur personnel. Les solutions de Gérard Foucher passent par la reconquête de notre souveraineté monétaire nationale et le retour au franc. Donc par les urnes. Et encore, on l’a vu avec le référendum sur le traité de Maastricht : il est certaines victoires électorales qui se transforment en échec.

 

Dit autrement, ce second étage montre que si les patrons étaient « gentils », premier étage, le système ne tiendrait pas non plus.

  

Et le troisième étage, que Fabienne Godet comme Gérard Foucher ne voient pas, c’est ma tarte à la crème : le pic de pétrole.

 

 

Les solutions ? Ce que Gérard Foucher fustigeait dans le cas où ses préconisations ne seraient pas mises en place : « retour au potager pour tout le monde » ! La formule est un peu courte et provocatrice. Davantage de précisions se trouvent sur ce blog.

 

Dans le courrier des lecteurs de La Décroissance de décembre 2013 / janvier 2014 Guy Péan écrit à peu près cela : « Confirme-moi, militant de gauche et d’ailleurs, ta seule motivation n’est-elle pas de te convaincre que ton style de vie n’est pas en danger ? »

 

---------------------------------------_

 

Gérard Foucher a réagi, et je lui ai répondu le 9 janvier à 17h40.

 

réponses dans le texte

 

Le 8 janvier 2014 13:58, Gérard Foucher a écrit :
Bonjour,

Merci Robin pour ce message, et bravo pour ton billet de blog !

Quelques petites précisions :
- En fait, comme tu le sais, mon "entonnoir" amènerait plutôt à une reprise en main de la création monétaire par les citoyens eux-mêmes (ce qui ne suppose pas forcément un retour au franc, la BCE pourrait très bien s'en charger en euros) sous la forme d'une distribution impartiale et équitable à chacun de sa part de monnaie individuelle : un crédit, ou dividende universel (qui pourrait pourquoi pas s'ajouter à un revenu de base par redistribution fiscale).
ça marche tant que notre économie est encore sur pied : le jour où l'effondrement arrive, voir Joseph Tainter dans ma première lettre à Destans ici, ça ne marche plus.
De plus je ne saisis pas la différence entre ce que tu proposes (idem que Stéphane Madelaine ?) et les monnaies locales.
- Cette évolution ne se fera pas nécessairement "par les urnes". Elle peut s'effectuer progressivement et librement, au fur et à mesure que les citoyens mettent en place des systèmes monétaires et des systèmes d'échanges locaux alternatifs... ce qui est précisément en train de se produire en se moment.
Donc des monnaies locales, c'est bien ça, mais j'étais étonné que tu n'en parles pas le 23 décembre, j'étais venu pour ça ! Du coup j'ai trouvé via
2 sites prometteurs :
et
- Le "retour au potager", c'est ce qui arriverait si le système bancaire s'écroulait (matérialisation du risque systémique)
oui ça j'avais bien compris.

Merci encore pour tes encouragements ! J'oublie parfois, sur certaines conférences, de raconter l'histoire des deux copains au tableau... je ne le ferais plus ! Lol !

À très bientôt j'espère ! Peut-être pour une prochaine conférence à Évreux ? Veux-tu que je t'envoie la dernière version du dossier de présentation, avec tous les détails et conditions d'organisation ?
oui ! merci.


Gérard

Partager cet article

Repost 0
Published by gorgerouge - dans vitre
commenter cet article

commentaires

thierry de Pontcharra 08/01/2014 18:24

Plus loin que le " potager", c'est a une nouvelle forme de préhistoire que nous avons toutes les chances d'être confrontés, rien a voir avec celle qui s'est déjà produite.. Préhistoire du monde des
" valeurs" c'est tout autre chose...

thierry de pontcharra 08/01/2014 16:46

" retour au potager pour tout le monde" imagine simplement la scéne une seule seconde, et tu peux faire une trés belle peinture, mais pas davantage, c'est ce qui est a craindre mon cher Robin..bien
a toi

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html