Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 10:50

Jehan Jonas faire Ctrl + plusieurs fois pour agrandir la taille des caractères

 

Dans des écoles
Aux murs décorés de tes dessins d'enfant
Sur des bancs où tu seras fier de t'asseoir
Comme se sont assis tes ainés
Quand nos aînés n'y seront plus

On t'apprendra l'obéissance
On t'apprendra la transparence
On te rendra inodore, incolore, insipide
Insonore et stupide
On t'apprendra le code de la route
À voter oui une fois pour toutes
À voter oui
À voter non
Hum, hum, hum... à voter
À faire ton devoir du dimanche

Tu deviendras celui qui rampe
On éteindra ta lampe
Et tu parleras au nom des autres
Tu diras "Nous"
Tu diras "Nous voulons"
Tu ne diras plus jamais "Moi"

Tu parleras très fort
Tu marcheras quand même
Sous la botte ferrée
D'un cabot militaire
Puisqu'il faut le faire
Ou bien tu t' feras réformer
Et tu l' diras très fort
En riant comme une conne
"Je les ai bien eus, ha, ha...
Je les ai bien eus"
Comme si c'était possible

Tu seras de la majorité
Ou tu seras de l'opposition
Tu suivras les consignes
Tu seras pour ou contre
Et quand tu l'auras dit
T'iras t'asseoir devant ta soupe
Avant qu'elle refroidisse
Avant qu' même le Royco se révolte

À défaut d'être quelqu'un
Tu seras quelque chose
Dont tu causeras bien haut
En faisant de grands gestes
Modeste
Tu seras une fonction écrite
En gras sur une carte de visite

Tu écouteras les compliments
Le rouge au front, baissant la tête
Couronnant de tes cheveux blancs
Le pavillon de ta retraite
Et tu diras "Merci"
Ravalant ta rancœur
Car on t'aura appris
Qu'on ne parle jamais la bouche pleine

Tu seras un valet modèle
Fidèle
Un peu putain, bien sûr
Mais faut bien vivre
Et l'on t'entendra dire
"Mon p'tit, tu sais, dans la vie
On ne fait pas toujours c' qu'on veut
Tu comprendras plus tard
Il faut plier parfois
Comme j'ai plié toujours"

Et tu f'ras le compte de tes amis
Sur le doigt qu'il te restera
D'une vie de labeur
Avec des gens sévères
Hum... mais justes
Et l'on t'emportera
Plié, voûté
Coudé
Dans une boîte en bois
Comme dans le ventre d'une mère
Suivi des enfants de ta femme

Voilà pourquoi
Voilà pourquoi, mon fils
Ta mère... prend la pilule

 

-------------------------------------------------------_

 

L'histoire de Jehan Jonas vient d'être écrite et publiée par Laure Cousin, sa compagne, "Jehan Jonas, une confiscation". ISBN 978-2-9547873-0-5

 

Aux éditions le second souffle.

 

http://www.jehan-jonas.fr/?p=46&PHPSESSID=35ca4a759bfa62b32ebf9b28961475a8

 

jehanjonas2dsouffle@yahoo.fr

 

L'intégrale de ses chansons y est également disponible. La version audio du Plaidoyer pour un futur crétin à elle seule vaut ce cadeau tant l'interprétation de Jehan est saisissante.

 

Elle passe encore parfois sur Radio Libertaire, 89.4 en région parisienne seulement ou sur Internénette.

 

Pour découvrir d'autres chanteurs qui parlent en français et qui sont censurés (chapitre 9 d' Une confiscation : "la censure") par le pouvoir politico-merdiatique dominant, voir www.aumagique.com et http://forumleoferre.org/ .

Partager cet article

Repost 0
Published by gorgerouge - dans sources documentaires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html