Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 16:21
25 mai : voir
 
et

 

---------------------------------------------------------------------------
 
Bilan de mon RDV mardi dernier 17 mai : le maire et son adjoint ont accepté que je présente mon projet oralement devant les conseils de quartier.
 
Je pars de 2 constats :
- l'augmentation de l'exclusion financière due à la hausse de l'essence à la pompe, des gens qui ne peuvent plus se rendre à leur travail etc. ;
- l'inefficacité des actions pour réduire radicalement nos émissions de gaz à effet de serre.
 
D'où ma proposition de relocaliser nos productions (planter des arbres fruitiers, fruits à coques notamment car ne nécessitant pas de contrainte pour la conservation) en passant par les collectifs d'habitants.
 
4087380328_15c4f03a9d.jpg
 
Comment planter ensemble, sur notre temps libre ? Où planter ? Quoi planter ? Comment récolter, comment répartir la récolte sous forme conviviale ?
 
Comment organiser et stimuler cette démarche ? En embauchant une personne financée à 20% par les pouvoirs publics, le reste étant réparti entre les subventions dédiées à l'Economie Sociale et Solidaire (appel à projets  Eco Région Solidaire du Conseil Régional Haute-Normandie)  et l'auto-financement (vente des surplus, parts de capital de l'entreprise en SCOP* ou en SCIC* achetées par des individuels intéressés par le projet).
 
Qui dit embauche dit appel à candidature sur un profil de poste qui reste à préciser mais les grandes lignes sont déjà là. Diplôme requis : maîtrise en ESS, d'où éventuellement un partenariat à établir avec l'université d'économie de Rouen.
 
Petit groupe de travail à constituer à l'issue de mes présentations orales dans les comités de quartier, structure porteuse à trouver localement pour porter temporairement le projet, jusqu'à ce que la personne adéquate soit trouvée et la SCIC créée.
 
A terme, la démarche peut relocaliser toutes les filières de production sans recours aux énergies fossiles, avec uniquement des processus de fabrication artisanaux, pour une consommation locale sans vente (échanges, distribution directe auprès des groupes de personnes ayant produit ou fabriqué leurs propres biens, alimentaires ou non), les surplus étant vendus par exemple à prix libre avec affichage du prix courant pour information.
 
Le projet m'intéresse ? J'achète par exemple un corset pour arbre, pour le compte de la SCIC, ou j'achète des parts dans la société dont je deviens actionnaire, et il est même envisageable, comme cela se fait à Mondragon, que je travaille pour cette structure en étant payé sous forme d'intérêts sur le capital. Exemple : j'ai un contrat de 15 heures semaine, elles me seront payées en pourcentage du capital accumulé. à Mondragon c'est même une avance sur les intérêts du capital qui est mise en place. Je fais plus de 15 heures ? Je fais 25 heures par semaine ? Les produits vendus "prix libres" et à la production desquels j'ai participé me reviennent de droit : au moment de la récolte des pommes je me servirai sans les payer. Seuls peut-être les 10 ou 20% restants seront vraiment achetés par des personnes qui n'auront pas eu le temps de s'investir dans la SCIC.
 
Plusieurs expériences ont montré que face à une responsabilité de cette sorte, les produits vendus au prix libre sont souvent plutôt sur-évalués que sous-évalués, car on paye le plaisir de participer à une expérience responsabilisante.
 
845750579_082c713ecb.jpg
 
Bilan de l'affaire ?
 
On produit des biens de consommation sur place, sans énergie fossile. Pas d'émission de GES. Pas de transport de marchandises.
 
On consomme ces biens auto-produits de manière conviviale (journée de la pomme où tout le quartier vient ramasser et se partager les pommes, mais il y en a trop, la petite entreprise a prévu des lieux de vente, de stockage et de transformation).
 
Plus les biens de consommation sont nombreux à entrer dans la danse, plus un monde sans voiture, sans argent (anticipation d'un éventuel krash économique) est envisageable.
 
 
------------------------------------------------
 
* SCOP : Société COopérative (ouvrière) de Production
SCIC : Société Coopérative d'Intérêt Collectif
 
 
20 mai : voir 

Partager cet article

Repost 0
Published by gorgerouge - dans roulement à billes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html