Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 1985 2 01 /01 /janvier /1985 01:00

Pour comprendre de quoi il s'agit, lire d'abord Watson .
-----------------------------

4604367862_b0864ebf94.jpg

 

17 février 2010 à 4h50 du matin, juste après de vifs échanges sur Internet (reproduits ci-dessous en fin de document), je reçois un mail (ci-dessous également) pour le moins mystérieux : signé mimilosier (at) hotmail.fr , l'équipe de Hotmail me demande mon mot de passe, dans un délais de 2 semaines sinon finie ma hotmail, message envoyé à tous les abonnés chez hotmail.

 

Me demander mon mot de passe : le simple d'esprit que je suis a montré sur ce coup là (mais pour combien de temps ?!) les limites de sa bêtise.

 

Quelqu'un d'autre a-t-il reçu un tel mail ?

 

Donc, supposition : suite à mes conversations fougueuses et dérangeantes, « quelqu'un » en aurait voulu à ma boîte. Un individuel ? L'espionnage ou le contre espionnage ? Pour le compte de qui ?

 

J'ai bien copié le contenu de mon blog sur mon ordinateur, mais si ce n'est pas une blague « ils » sont peut-être en mesure de me fermer non seulement mon blog mais aussi de retrouver les documents à l'intérieur même de mon disque dur !

 

Donc, appel à l'entre-aide : si certain-e-s voulaient bien copier-coller chaque page de mon blog ce serait chouette. Il y en a 14, ça prend 5 minutes.

 

Qu'est-ce qu'on se marre !

À suivre, évidemment.

[Ce "Qu'est-ce qu'on se marre !" a pour but de tordre le coup à la paranoïa potentielle déclenchée par ce genre de mail et de le tourner en dérision. Merci Roger de m'avoir alerté sur la visibilité peu évidente de cette pirouette.]

Mais avant d'aller plus loin je vous propose une petite pose Sindhu :
(cliquez puis descendez un peu)
http://intensites.over-blog.com/article-quel-univers-c-est-magnifique-45319583.html

 

--------------------------

--------------------------

 

mail de hotmail dont j'ai retiré une bande passante et une photo :

 

From: mimilosier @ hotmail.com
Subject: Hotmail! Attention! Vérifiez votre compte intenant pour éviter la fermeture (VX2G99AAJ)!!!‏
Date: Wed, 17 Feb 2010 04:49:26 +0000

 

 

Cher utilisateur du compte  ,

 

 



Merci pour le retour à l'équipe Customer Care Hotmail. Ce courrier électronique est de notre service à la clientèle sont Unit.l'envoi ce mail à tous les utilisateurs Hotmail compte pour la sécurité de mesure. Nous avons des embouteillages en raison de l'anonymat d'enregistrement des comptes Hotmail, Nous sommes donc la fermeture de certains comptes Hotmail et que votre compte a été parmi ceux qui seront supprimés. Nous envoyons ce message pour vous afin que vous puissiez vérifier et de nous faire savoir si vous êtes toujours intéressés par l'utilisation de ce compte.si vous êtes toujours intéressé, S'il vous plaît confirmer votre compte en remplissant l'espace votre nom d'utilisateur, mot de passe, date de naissance et votre pays, l'information seraient nécessaires pour vérifier votre compte. Cela fait partie de nos capacités.

 

En raison de la congestion dans tous les utilisateurs de Hotmail et l'enlèvement de tous les comptes inutilisés Hotmail, Hotmail serait d'arrêter tous les comptes non utilisés,Vous devez confirmer votre e-mail en remplissant vos informations de connexion ci-dessous après avoir cliqué sur le bouton de réponse, ou votre compte sera suspendu dans les 24 heures pour des raisons de sécurité.

 

* Nom d'utilisateur:...................

* Mot de passe: ................................

* Date de naissance: ...........................

* Pays ou territoire: ..........................

 

Après avoir suivi les instructions de la fiche, votre compte ne sera pas interrompu et continuera comme d'habitude. Merci de votre attention à cette demande.

 

Attention! Compte propriétaire qui refuse de mettre à jour son compte, après deux semaines de la réception de cet avertissement perdra son compte en permanence.

 

Cordialement,
L'équipe de Windows Live Hotmail.

 

 

 

2495896122_01592c7954.jpg


---------------------------

 

conversations fougueuses et dérangeantes (extraits et réflexions).

 

(...) En tout cas les retombées de ce "Watson" s'avèrent multiples ! 

- Les réactions les plus virulentes viennent d'écolos engagés. Cherchez l'erreur... Voir "heureux les simples d'esprit", mail laconique d'une copine éducatrice à l'environnement. (Renseignements pris, c'est elle qui préfère rester simple d'esprit plutôt que de se prendre la tête comme je le fais... Ce n'est pas beaucoup mieux à y bien regarder, désolé Christelle.)


- L'erreur est sans doute ici :
d'une part ces écolos engagés, voire professionnels, on bonne conscience avec tout le boulot qu'ils font et du coup perdent leur esprit critique.

D'autre part, ça m'a déjà  été dit texto, mes positions trop radicales cassent le message qu'ils font passer. "Tu as tout gâché" me suis-entendu dire à l'issue d'une soirée publique. Sauf que la bonne question à poser est : qu'y avait-il vraiment dans ce "tout" que j'ai gâché ? Et si une fois que "tout" ça aura été mis en place on s'apercevait que ça n'aura pas fait changer d'un iota notre société d'hyper-consommation ? Mais cette réalité là ils ne veulent pas la voir.


- Chacun connaît l'inconscient psychanalytique ; y aurait-il un inconscient intellectuel tout aussi fougueux ? Voir « Un café pour Socrate » au début du bouquin.


- Le voeux d'omerta sur ces sujets écologiques brûlants, en réclamant de cacher les adresses des destinataires, souhait partagé par un copain socialiste très écolo lui aussi, qu'est-ce que ça cache ? Il m'accuse d'être "polémique". D'où vient une telle gène face à un texte comme Watson ? D'où vient ce refus absolu du débat ? Là aussi j'ai obtenu une explication : cette polémique entre Fred et moi (voir Watson  ) ne nous concernerait que tous les deux, lui et moi, et personne d'autre. Je n'en crois rien.

- Et surtout : pourquoi ceux-là se sentent-ils attaqués plutôt que de voir les choses comme je les décris ? Mystère.


- 20 février 13h, 4ème levée de bouclier d'un pote qui met fin à notre longue amitié, c'est Pierre Desproges qui vient semer sa merde, dirait-on :

"Salut Robin,

... je ne sais ce qui nous vaut le déferlement de fiel de ton dernier
envoi, que je prends à mon compte faisant partie des destinataires...

Effectivement, à force de nous considérer comme des "merdes", ou à peu
de choses près, en pleine méconnaissance de ce que l'on peut vivre,
tenter ou expérimenter individuellement ou collectivement, de t'ériger
en référence absolue du militantisme/activisme (?) et de braquer une
majorité de gens qui n'ont pas forcément tes possibilités financières et
statutaires de franchir certains caps délicats, comme tu le dis souvent,
tu ne te feras pas que des amis !!

N'ayant pas du tout l'intention de me justifier de quoi que ce soit, je
te prierais, simplement, d'ignorer royalement mon adresse lors de tes
prochains envois, comme je le ferais avec les miens...

cordialement" 

que je prends à mon compte faisant partie des destinataires... Je suis scié à la base.

--------------------------------

4543034603_e337808d15.jpg

 

21 février 2010 : encore une réaction qui mérite à mon avis le détour, dénuée d'agressivité celle-la.
Mes réponses sont  en rouge.

 
--------------------
--------------------

Salut robin...
 
d'accord avec tout ce que tu dis, naturellement...
sinon le ton, vaguement agressif.
sans blaque ! jette un oeil sur Watson sur mon blog : je suis en train de perdre les potes les uns après les autres !
C'est la faute à Jehan Jonas, j'aurai pas dû l'écouter en boucle quand j'avais 20 ans... 
 
j'aime les romans que je lis dans le train, et les films à la con que je regarde après une journée éprouvante en tant que formateur à la résolution non-violente des conflits...  évidemment ça m'arrive aussi !
ou après une réunion militante où je grignote une bonne partie de mes "loisirs".
on peut lire chomsky et aimer fred vargas, ce n'est pas incompatible.
on peut faire des sudokus et lire castoriadis. Je fais aussi des Sudokus
 
attention à ne pas enfermer tes adversaires dans des caricatures... Il y a du bon et du mauvais partout... Mon père bossait dans une raffinerie pétrolière, ça ne l'empêche pas d'être un pro du jardinage et du légume bio...
la colère et l'accusation sont parfois mauvaises conseillères, non ?
Tout le problème est que je n'accuse personne en particulier mais que certains se sentent visés et sortent leurs griffes, et pas d'autres. Pourquoi ?! Qu'est-ce qui les différencie ? Pierre Desproges faisait (avec humour) à peu près la même chose et son public se plaçait de son point de vue à lui (d'ailleurs il ne plaisait pas à tout le monde loin s'en faut), et j'ose espèrer qu'une partie de mes lecteurs voient aussi les choses du même point de vue que moi (c'est confirmé depuis)
nos contemporains sont parfois désespérants, c'est vrai, mais c'est avec eux qu'il va falloir changer le monde...
à moins que tu ne sois tenté par une élimination drastique de ceux que tu juges irrécupérables...
Ce n'est pas parce que je pousse un coup de gueule sur quelqu'un que je veux l'éliminer ! Qu'est-ce que tu me chantes là ?
Je trouve juste que mes positions, quand je les exprime gentiment, ne sont pas entendues. C'est comme dans la vie de tous les jours, de temps en temps y'a des coups de gueule pour exprimer quelque chose de plus que les mots et ça porte souvent ses fruits. Je suis très loin d'être un despote par contre je perds des potes !
pour ma part, j'ai l'intention de faire avec tout le monde. Tout comme moi

---------------------------------

Enfin, je mets ci-dessous un mail au NPA27 resté sans réponse à ce jour.

à suivre,
chaudoudoux tout plein,
Robin

From: gorgerouge@hotmail.fr
To: npa-27@hotmail.fr
Subject: réaction à votre tract
Date: Thu, 17 Dec 2009 21:38:07 +0100

Bonjour, 

 j’ai lu avec attention votre tract « Rêver D’un Autre Monde ! ».

 Puisqu’ « il n’y a pas de sujet tabou » au NPA, voudriez-vous prendre le temps de bien vouloir répondre à ces quatre questions ?

 1 – Ne peut-il pas exister d’autres pouvoirs que « le Pouvoir Politique » pour changer « les règles du jeu régissant l’Economie » ? À Mondragon, à Longo maï, dans les écovillages, n’y sont-ils pas parvenu, localement, sans « crier » ? Voir http://www.mondragon-corporation.com/FRA.aspx et le site de passerelleco.

 2 – « Nos emplois… pas leurs profits ! » écrivez-vous. Pas leurs profits, certes, mais sommes-nous condamnés uniquement à défendre nos emplois ? N’existe-t-il pas d’autres alternatives, par exemple développer nos activités productives non pas salariées mais gérées collectivement, sous forme coopérative, ou encore stimuler nos activités produites pour notre propre consommation, individuelle ou collective, à petite échelle, mais ici et maintenant ?

 3 – Vous écrivez dans votre tract : « Nous voulons une Politique qui concilie le Social et l’Ecologie. » Pourquoi, plutôt que de « vouloir » cette politique, ne pas la mettre en place localement via des collectifs d’habitants, des comités de quartier ?

 4 – Vous avez toute une série de propositions qui illustrent votre vœu précédent. Que faites-vous de la raréfaction imminente des ressources fossiles : pétrole mais plus rapidement encore uranium ? Pourquoi ne travaillez-vous pas à la mise en place d’économies relocalisées, défossilisées et sous forme d’Economie Sociale et Solidaire ? Et pas seulement dans le secteur de l’agriculture biologique et paysanne.

 Merci d’avance pour votre réponse,

 Robin Branchu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gorge Rouge - dans vitre
commenter cet article

commentaires

Gorgerouge 23/02/2010 21:22


Ayant intégré ton commentaire, ‘PàG’, j’ajouterais volontiers la culpabilité à la peur (les deux sont liées) pour comprendre ces réactions violentes à Watson. Se sent accusé celui qui se sent
coupable, or ce sentiment de culpabilité est sans aucun doute l’un des fonctionnements archaïques les plus tenaces sur lesquels s’appuient les décodeurs biologiques – voir le bouquin passionnant «
La logique du symptôme » www.biopsygen.com .
De plus j’évoquerais ce qu’on peut appeler le syndrome du doigt dans l’engrenage qui colle peut-être à ce que Fred ressent quand il écrit « tu ne sais pas ce que je fais ». D’une part je ne
reconnais pas ce qu’il fait à travers un texte comme Watson, même si ce n’était pas du tout à lui que je pensais en l’écrivant, mais surtout en admettant que Fred entende ce qui est dit dans
Watson, cela supposerait qu’il remette en question tout ce qu’il fait et qu’il a fait depuis tant d’années. Mais quand on a mis le doigt dans l’engrenage c’est bien difficile de le retirer, les
‘pros’ du marketing le savent bien en posant des questions insignifiantes auxquelles le client répond par oui, oui, oui, et le moindre ‘non’ viendrait contredire toute cette suite logique de
questions-réponses. Pour le cas de Fred ou de mon pote du 20 février 13h c’est bien pire que le client en proie au vendeur-escroc car il pourrait facilement l’envoyer promener au beau milieu de son
tissage de toile s’il prenait un peu de recul (quoique certains culpabiliseraient en reconnaissant qu’ils se sont trompés depuis le début, ceux-là même qui iront jusqu’à l’achat), mais ici c’est
leur engagement militant qu’ils enverraient promener, impensable ! Et donc impensé : ils ne pensent pas un texte comme Watson, ils le rejettent avec leurs tripes, leurs systèmes nerveux archaïques.


poil à gratter 20/02/2010 22:02


Il est tout à fait logique que tu reçoives ce genre de réponses suite à ce billet. Elles sont toutes motivées par la Peur. Peur de perdre le Contrôle, peur de disparaître. Que deviendraient les
Syndicats si demain tout au long de la chaîne de hiérarchie, du plus insignifiant ouvrier jusqu' au Big Patron s' instaurait un dialogue honnête et courtois avec en seule ligne de mire le maximum
de bien-être pour le plus grand nombre ?
Que deviendraient les Partis écologistes si demain la Loi était refondue en profondeur de manière à permettre à chacun(e) de vivre, produire, et consommer en accord avec les Vraies Lois de la
Nature ? Tous se contentent très bien (en vérité et malgré toutes leurs gesticulations) de la situation (je devrais dire du Chaos) qui règne actuellement. Et toute personne qui tentera de semer les
graines d' une réforme capable de mettre en péril le SYSTEME pour en installer un autre plus vertueux se verra attaquer avec la plus extrême férocité. Question de Vie ou de Mort.
Tu peux donc compter sur mon plus entier soutient si tu venais à continuer sur cette périlleuse Voie.


Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html