Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 16:34

Même sans inégalités, l’économie mondialisée et fossilisée (ou carbonée) mènerait à sa perte, et à la nôtre. Par l’épuisement des terres, par l’épuisement des ressources fossiles, par la destruction de la biodiversité.

 

Qu’en conclure ? Ce n’est pas tellement que la réduction des inégalités est une revendication inutile – si les manifestations pour davantage de justice sociale atteignaient leur but ça se saurait, et on entend trop souvent dire que l’égalité n’est ni possible ni souhaitable, le combat égalitaire dans l’économie libérale actuelle est donc bien perdu d’avance. Non : il faut en conclure, surtout, que l’avenir est à une économie relocalisée et décarbonée, artisanale.

 

2718504199_317766f474.jpg

                                      cigogne

Il faut en conclure qu’à la suppression de ces deux monstruosités qui accompagnera inéluctablement l’épuisement du pétrole : la mondialisation des productions et des échanges d’une part, et leur fossilisation d’autre part – entendre par là une consommation à haute dose d’énergies fossiles pour produire et pour commercer, il faudra en supprimer une troisième au passage : l’esclavage, la soumission institutionnalisée, la domination généralisée, les conflits armés omniprésents.

 

L’après pétrole, que l’on peut accélérer sans attendre, est donc bien une opportunité pour réinventer une société conviviale parce que égalitaire.

 

Mais ce renouveau d’une égalité entre tous, ce renouveau d’une place pour tous dans la (petite) communauté enfin réinventée, celle-là même qui avait fondé notre humanité depuis la nuit des temps, ne pourra se faire sans l’abandon d’au moins trois piliers de notre monde occidental actuel :

- l’économie mondialisée, caractérisée par des régions entières uniformes, des monocultures mortifères – la récession qui n’en finit pas de pointer son nez depuis bientôt 40 ans, depuis la fin des 30 glorieuses nous y aidera ;

- l’économie carbonée – l’épuisement croisé des ressources fossiles nous y aidera ;

- et la domination – cette troisième option ne dépend, elle, que de nous : de notre capacité à nous parler plutôt qu’à nous ignorer et nous craindre.

 

Le XXIème siècle sera la réinvention des palabres ou ne sera pas, comme a failli le dire André.



Partager cet article

Repost 0
Published by gorgerouge - dans neige
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html