Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 05:52

Cette lettre fait suite à plusieurs demandes de RDV ainsi qu'à une rencontre entre Robin Branchu et Jean-Louis Destans le 6 septembre 2013 lors d'une manifestation publique au cours de laquelle Monsieur Destans a promis un RDV "dans les semaines qui viennent".

Courrier déposé au CG27 ce jour 17 octobre 2013 suite à une décision collective en réunion la veille au soir.

Version mieux lisible plus bas.

 

lettre-a-Destans-649-Ko.jpg

 

Robin Branchu                                                           à                                                                   

1, Place Dupont de l'Eure,                                                      Monsieur Jean-Louis Destans

27000 EVREUX                                                                 Président du Conseil Général de l'Eure

tél. 06 30 04 73 44                                                                

mail : gorgerouge3@gmail.com                                                          

 

Objet : demande de rencontre pour impulser Eure premier Département en transition vers l'après pétrole.

 

                                                                                              Evreux, le 16 octobre 2013

 

Monsieur le Président,

Après avoir tenté d'avoir un rendez-vous avec vous à plusieurs reprises, aujourd'hui, c'est sous la forme d'une association en cours de création que nous revenons vers vous afin d'obtenir ce rendez-vous.

 

Afin de juger de la pertinence de notre entrevue, nous avons joint à cet envoi le dernier numéro du mensuel La Décroissance. Nous vous invitons à y lire les interviews des quatre philosophes en pages 14 & 15 : « Et quand la mégamachine s'effondrera ? » puis « Quand l'expansion expire » en pages 3 & 4, les deux articles faisant allusion à l'effondrement des systèmes complexes, comprendre le monde occidental actuel. L'extrait le plus significatif de ces entretiens est sans doute lorsque Joseph Tainter, historien et anthropologue spécialisé dans l'étude de l'effondrement des sociétés passées, conclut en page 4 : "Si le système de transport tombe en panne, à cause d'un manque d'énergie ou de finance, les villes n'auront plus de nourriture. En trois mois, peut-être 3 ou 4 milliards de gens mourraient."

Les élus peuvent-ils continuer à faire comme si tout allait continuer comme aujourd'hui pour les années qui viennent ?

Devant le fatalisme des citoyens eurois sur ces aspects d'après pétrole et le renvoi incessant des élus locaux vers d'autres instances, il nous paraît impérieux de vous présenter en quoi le Conseil Général peut impulser une démarche de Département en transition vers l'après pétrole pour l'Eure, ce qui constituerait une première en France à notre connaissance. De nombreux signes montrent qu'attendre, en la matière, nous prépare un avenir catastrophique, ce qui est hélas le cas pour le moment.

Le Conseil Général peut contribuer en grande part, nous n'en doutons pas, à éviter cette catastrophe imminente.

Pour autant nous ne partirons pas de rien, loin s'en faut ! Pour exemples :

- plus de 70 territoires en transition se sont déjà constitués en France, et plus de 1100 dans plus de 40 pays. Voir http://transitionnetwork.org/people/map ;

- la ville de Toulouse soutient le projet local de transition et tout particulièrement la création de la monnaie locale : le Sol Violette, un projet de monnaie locale est en cours à l'Agglomération Rouen en Transition, pas moins de quatre dans la seule Bretagne.

Afficher aujourd'hui Eure département en transition serait une première en France.

Nous informons par ailleurs de la presse locale que nous incitons le Département à s’associer à cette démarche.

Dans l’attente de votre réponse,

Pour et avec la contribution des membres du collectif Evreux en transition,

 

 

Robin Branchu

 

Repost 0
Published by gorgerouge - dans AET
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 15:00

Prochaines actions publiques sur Evreux :

samedi 1er février sur les bords de l'Iton,

mercredi 5 février au Kilucru à 19h30, affiche à venir.

affiche-EVT-2013-11-05-667-Ko.jpg

 

Communiqué de presse

 

Inspirée de la démarche des Territoires et Villes en Transition vers l'après pétrole, une petite dizaine de personnes impulse depuis bientôt une année "Evreux et département de l'Eure en transition".

 

Le démarrage est long, forcément : imaginer de vivre avec un pétrole économiquement inabordable remet en cause des décennies d'habitudes quotidiennes, ce qui n'est pas toujours agréable à envisager.

 

Et pourtant ! Pour peu de faire fonctionner son imaginaire, et qui plus est de le faire collectivement, des solutions heureuses pour aborder l'après pétrole sereinement ne tardent pas à abonder. Des solutions qui nous amèneront dans bien des cas, qu'on le veuille ou non, à changer de métier. C'est une véritable mutation sociétale qui s'annonce et que ce mouvement parti de la base prend à bras le corps.

 

Impulsés en Angleterre en 2006, les Territoires et Villes en Transition  comptent à l'heure actuelle plus de 120 initiatives, rien qu'en France. Dont Evreux.

 

Après quatre conférences-débat données à Evreux depuis le 18 juillet 2012, la dynamique ébroïcienne a entamé depuis le 7 mai 2013 une phase d'ateliers participatifs de visualisation de l'avenir : comment pourrons-nous vivre, et bien vivre, lorsque le pétrole aura sérieusement commencé à nous échapper, dès 2013-2015 et au plus tard (!) à l'échéance 2020 ?

 

La liste des défis à relever est multiple et non exhaustive :

- partager, valoriser et mettre en oeuvre ce qui est sorti du chapeau lors des ateliers précédants (le 7 mai, le 19 juin puis le 18 juillet ) à commencer par aller à la rencontre de partenaires,

- laisser une place aux nouveaux venus pour enrichir cette visualisation,

- travailler sur des sketches pour envisager des opérations de théâtre de rue,

- se constituer en association et rédiger les statuts - en cours ;

- et constituer un groupe potager pour mieux appréhender les jardins partagés d'ici le printemps 2014, ce qui a été fait le 1er octobre 2013.

 

Quels partenaires vous demandez-vous ? La réponse n'est pas très difficile à trouver : personne n'échappera à l'après pétrole.

 

Pour en savoir plus lire les trois articles suivants sur ce blog.

 

 

 

Repost 0
Published by gorgerouge - dans AET
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 05:30

Voir aussi les commentaires à la suite de cet article

 

Envoyé à un ami qui organise et fait la promo d'un festival écolo :

 

Salut Roger,

ouais j'ai une contribution à apporter, et une sacrée ! Offre-toi La Décroissance de ce mois-ci pour 2,50 balles et commence par les 4 philosophes "interviouvés" en fin de canard puis par le double pages en pages 3 & 4, les deux articles faisant allusion à l'effondrement des systèmes complexes, comprendre le monde occidental actuel. Même en ayant plein de solutions heureuses derrière la tête comme la permaculture, les 3 chantiers qui ouvrent ma conférence gesticulée et autres incroyables comestibles, après la lecture de ces deux articles j'ai eu le bourdon à cause de leur pertinence !

Je suis de plus en plus persuadé que malgré les bonnes intentions des opérations comme celle à laquelle tu nous invites le ouik-end prochain nous courons à la cata parce qu'il faudrait mettre les bouchées quintuples : doubles serait encore peau de balle.

Et pourquoi nous contentons-nous de ces festivals qui nous brossent dans le sens du poil ? Parce que, surtout, il s'agit de ne pas apeurer le quidam.

La non-gestion du stress et le déni du stress sont en train de nous mener droit vers le précipice.

Quel précipice ? Retour à La Décroissance.

Bien amicalement,
Signure

   

Et à Evreux Ville en Transition - Eure Département en Transition, n'en déplaise aux journalistes de La Décroissance, nous avons décidé, en guise de relance auprès du Président du Conseil Général pour qu'il nous reçoive, de lui envoyer un exemplaire de ce dernier n° du canard en question accompagné d'un petit mot l'invitant à lire les deux articles pré-cités.

Il aura plus de mal à dire qu'il n'était pas au courant ni qu'il ne se rendait pas compte...

Repost 0
Published by gorgerouge - dans braise
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 06:50

affiche-EVT-2013-09-19-5-4-Mo.png

Compte-rendu lundi 16 septembre 2013

Evreux et Eure en transition vers l’après pétrole

à la Bieraubeurre à Gravigny

 

Nous étions 7. Mais autant d’excusés.

Pas la foule donc.

 

La presse n’avait pas relayé l’information malgré l’envoi de l’affiche + communiqué de presse. Les prochaines fois nous devrons aller porter l’affiche dans les locaux des rédactions et obtenir de vive voix la garantie qu’ils couvriront la réunion.

 

Du coup nous avons fonctionné en un seul groupe avec introduction sur la transition intérieure, l’attention aux autres, l’écoute, la concision, ce n’est pas une mince affaire !

 

Trois RDV sont déjà pris :

 

- mardi 1er octobre à la Cantonade à 19h30 nous constituerons un groupe potager. Nous sommes déjà au moins 5 mais nous pouvons être bien plus nombreux. Passez l’information autour de vous : il n’y aura pas d’autre diffusion à part un rappel par mail quelques jours avant.

 

- jeudi 3 octobre au P’tit bruit de l’œuf dur, même heure : bilan du 16 septembre et comment envisager la suite, sachant que plusieurs points à l’ODJ sont déjà envisagés, ça va être chargé :

 

1. discussion sur la place des énergies renouvelables dans la dynamique des villes et territoires en transition, débat récurrent et houleux qui revient sans cesse (y compris le 16/9), il va bien falloir réussir à s’entendre…

 

2. RDV avec le Président du CG, pas encore fixé mais promis oralement par JL Destans à Robin le 6 septembre dernier : qu’attendons-nous du Conseil Général ? Réponse dans Les festivals écolos et les commentaires

 

3. constitution en association et rédaction des statuts, premier jet déjà rédigés, fonctionnement collégial envisagé, nous devrons probablement fixer une autre date pour s’y pencher ;

 

4. retour sur le sketch de Jean-Yves sur les gaz de schistes

 

5. en vrac : contact à prendre au Conseil Régional ? – relations avec le CESE ? – relations avec le GEA et Evreux ? – Conférence gesticulée de Robin ?  - RDV ALSM ? – relations avec EELV Evreux ? – Quelles suites envisager ?

 

- mardi 5 novembre : prochaine soirée sous forme d’ateliers envisagée au Kilucru à 19h30,  RDV le 16 octobre même endroit même heure pour la préparer.

   

Rédigé par Robin, 20/09/2013.

  

Repost 0
Published by gorgerouge - dans AET
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 05:55

Le Notre-Dame-des-Landes haut normand, autant dire le Chiapas haut normand...

D'autres infos sur le blog de lafermedesbouillons

 

Repost 0
Published by gorgerouge - dans sources documentaires
commenter cet article
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 05:00
Repost 0
Published by gorgerouge - dans sources documentaires
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 10:29

C'est du local :

www.six-pieds-sur-terre.fr

3566743808_15cc53769e.jpg

Repost 0
Published by gorgerouge - dans astre
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 09:55

Ce lien date (avril 2009) mais enfonce le clou, notamment lorsque Richard Heinberg affirme :

"on ne pourra pas développer les énergies renouvelables à une échelle et à une vitesse suffisantes pour remplacer les énergies fossiles, à mesure que celles-ci décroîtront."

http://www.entropia-la-revue.org/spip.php?article41

à ajouter aux trois sources convergentes et fréquemment citées sur ce blog :

Benoît Thévard (dernier article du 9 septembre 2013),

Jean-Marc Jancovici

et Matthieu Auzanneau, excellent lien qui date du 4 septembre 2013 : "En France, le débat sur l'énergie va donc rester encore gentiment cantonné à la seule alternative politiquement rentable (et encore) : nucléaire ou énergies renouvelables ? Soit à peine le tiers de la question posée, vitale pour l'avenir des sociétés industrielles. ".

La lecture intégrale de cet article est fortement instructive. Et si vous pouvez le soutenir financièrement, en tant que journaliste indépendant il lance un appel au peuple.

9205836861_17e1af51cb.jpg                                 Machine à coudre à pédales. L'énergie de demain !

 

Repost 0
Published by gorgerouge - dans sources documentaires
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 10:16

Voici qui renforce la pertinence de bon nombre de positions défendues sur ce blog.

http://www.alterinfos.org/spip.php?article5998

Bonne lecture !

 

562963359_87001e0974.jpg

Repost 0
Published by gorgerouge - dans sources documentaires
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 06:10

Nous avions RDV lundi 9 septembre au London Pub pour préparer la soirée du 16, mais d'ici là plusieurs actions étaient envisageables, et pas des moindres : imprimer le trac et le distribuer, notamment à deux occasions :


=> lors du forum des associations du WE précédant, les samedi 7 et dimanche 8 septembre  à la Halle des expositions d'Evreux. Le but était d'envisager en quoi toutes ces associations pourront accompagner l'après pétrole, pourront contribuer à faciliter les liens sociaux car, on ne le répétera jamais assez, le pétrole et l'argent nous permettent de vivre isolément et égoïstement, lorsqu'ils vont nous manquer  l'entre-aide sera à nouveau une nécessité vitale. La distribution du tract est donc prétexte à créer des partenariats.

Rappelez-vous ce que disait le copain de Salon-de-Provence : "on est très forts en com' !" ;


=> et lors de la journée de grève du mardi 10 septembre. Plus de 99% des revendications syndicales ne tiennent pas compte du pic de pétrole. Les syndicats n'ont pas encore pris la mesure de ce changement de paradigme, de ce changement de société imminent.


Le 9 nous avons donc à nouveau évoqué la création d'une association.

Ebauche de statuts style Sous-Commandant Marcos...


Enfin, je vous invite à lire l'article de Pierre-Emmanuel Neurohr en page 15 de La Décroissance de septembre 2013, 2,50€, en kiosque. Le débat consacré à "La décroissance doit-elle positiver ?" en pages 14 et 15 ainsi que "La transition pour dépolitiser" en pages 3 et 4 apportent des réponses fort pertinentes au fait que ART - Agglomération Rouen en Transition a refusé mon One Man Show le 15/09 car jugé trop négatif (alors que j'ouvre sur trois solutions majeures).


Du coup nous avons envisagé aussi la représentation de cet Une Personne Spectacle sur Evreux : au Cube à essais un samedi soir après le WE à la Ferme des Bouillons le dernier ouïk-aïnde de septembre.


Tiens au fait, dans les 29 boulons latéraux de mon Une Personne Spectacle figure au n°14 un détournement du fameux adage "il faut arrêter de nous culpabiliser" en interrogation : faut-il donc arrêter de nous responsabiliser ?"


Et je voulais en profiter, en complément de P-E Neurohr, pour vous faire partager une autre occasion de nous responsabiliser, en engageant un processus local et collectif de désengagement de notre consommation d'énergies fossiles. C'est à propos du conflit en Syrie.

" Le sous-sol renferme des richesses appréciables. Des gisements de phosphate sont exploités dans la Palmyrène. Autour de la vallée de l'Euphrate, le gypse et le sel se trouvent en abondance. Plusieurs gisements de minerai de fer ont été repérés dans les montagnes occidentales. Les hydrocarbures dont dispose la Syrie sont localisés dans le Nord-Est." Source : http://www.asie-planete.com/syrie/economie.htm


Vous voyez le lien ?

Maintenant, cette guerre, consubstantielle de notre mode de vie occidental, est-elle si immorale que cela vous demanderez-vous peut-être, à l'instar de Thomas Pogge ? (Voir le chapeau au-dessus de ce blog)

Réponse ici :
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/09/01/message-aux-journalistes-urgent-les-etats-unis-et-la-france-vont-utiliser-du-chimique-et-du-radioactif-en-punissant-la-syrie-ou-comment-utiliser-des-armes-a-luranium-appauvri-sans-le-dire-thi/

4539699183_9c27d255ab.jpg

Argument fort pour engager dès maintenant, sans attendre, la relocalisation de nos productions locales. Voir le boulon 17 : le pic de pétrole sur 4000 ans. Croyez-vous que ça vaille le coup de continuer à piller et détruire au nom des ressources fossiles, alors que de toute façon dans quelques années elles nous feront défaut ? Reculer l'échéance de quelques années, passivement, lâchement, en détournant les yeux, plutôt que de stopper le carnage dès aujourd'hui. Quand inverserons-nous le mouvement ?

 

Est-ce raisonnable de dénoncer le conflit en Syrie sans renoncer pour autant à nos consommations fossiles ?

 

-------------------------------------

 

2 nouvelles dates sont désormais fixées :

- la constitution d'un groupe potager, le mardi 1er octobre, 19h30 à la Cantonade,

- et les prochains ateliers participatifs : mardi 5 novembre, 19h30 au Kilucru, nouveau restau locavore.


Repost 0
Published by gorgerouge - dans braise
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html