Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 05:36

---------- Message transféré ----------
De :
Date : 1 juillet 2014 15:34
Objet : Là-bas si j’y suis
À :

 

En réponse a la suppression cinglante, abusive et injustifiée de l'émission "Là-bas si j’y suis" sur France inter, ainsi que pour le manque incontestable de considération pour Daniel Mermet, son équipe et les auditeurs (AMG)...
Une mobilisation se forme et monte en puissance afin de contester cette décision et rétablir l'émission Libre !

Les infos nécessaires au mouvement :

Comment ça s'est passé ? :
http://www.la-bas.org/spip.php?article2401

Le nouveau site de l'émission :
 http://www.la-bas.org/

Pour réagir sur le site officiel de France inter :
http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-jy-suis-la-bas-si-jy-suite

Pour signer la pétition officielle de la-bas.org :
http://www.la-bas.org/spip.php?article2266

La page facebook de l'émission :
https://fr-fr.facebook.com/Labasijysuis

Une page facebook des Auditeurs de France Inter en Colère (A-FrIC) :
https://www.facebook.com/pages/A-FrIC/145661952113630

Pour signer une autre pétition créé par les A-FrIC (Auditeurs de France Inter en Colère) :
http://sauvonslabas.wesign.it/fr

Pour envoyer un message a la nouvelle directrice de France inter qui a pris la décision :
Laurence.bloch@radiofrance.com

Pour envoyer un message a france inter :
http://www.franceinter.fr/contact

Pour soutenir l'émission et laisser un message sur le répondeur de Là-bas si j’y suis :
01.56.40.37.37

Rassemblement de protestation prévu le jeudi 03 juillet au cabaret sauvage a 18h (Musique, paroles et coups à boire)
http://www.la-bas.org/spip.php?article2417

Rassemblement de protestation prévu le samedi 05 juillet a 14h a la maison de la radio France 116 Avenue du Président Kennedy à Paris dans le XVIeme arrondissement :
http://www.radiofrance.fr/services/venir-a-la-radio


VITE, FAITES CIRCULER !!!!!

Repost 0
Published by gorgerouge - dans astre
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 14:39

Merci de bien vouloir prendre connaissance du document.

 
Il s'agit d'une recherche d'aide financière pour la création d'un centre de santé naturelle à Evreux.
 
Vous verrez que j'apparais dans le projet, même si c'est à la marge.
 
De mon point de vue ce projet prend toute sa légitimité en s'inscrivant dans les objectifs de l'Association Eure en Transition - AET dont les activités sont largement retranscrites sur ce blog accessibleaussi sur transitionfrance.fr onglet Evreux.
 
il  s'agit de préparer la santé de "demain", au sens de l'ère de l'après pétrole qui arrive à grands pas,  de même que le mouvement des villes et territoires en transition prépare le monde de demain tous secteurs confondus.
 
Or demain, si l'on tient compte de l'imminence du pic de production des ressources fossiles et des délais d'anticipation nécessaires, c'est aujourd'hui.
 
Je vous fais part d'un extrait d'un mail récent de Benoît Thévard :
 
"...ce n'est pas de la fin du pétrole dont il est question, mais bien de la fin du pétrole bon marché pourtant indispensable à l'économie de croissance, elle même indispensable au progrès technologique, au financement de la recherche, etc.
Il y a peu de débat sur les réserves ultimes de pétrole conventionnel, c'est à dire le seul pétrole qui soit assez facile à exploiter. L'AIE admet désormais que la production mondiale de ce dernier commence à décliner et qu'il faut compenser ce déclin par les "non-conventionnels" dont la production est beaucoup plus couteuse, plus risquée ... et surtout plus lente que le déclin de la production de pétrole conventionnel.
...les marchands de doute font bien leur travail et le refus d'accepter la réalité et l'imminence du pic pétrolier est un drame."

Enfin pour revenir au projet de santé naturelle, il y a trois possibilités d'aide financière qu'Emmanuelle n'évoque pas dans son document mais je viens d'en parler avec elle :
- le prêt, modalités de remboursement à fixer au cas par cas,
- l'achat de parts pour une co-propriété, parts revendables ultérieurement,
- et le don.

Bonne lecture et au plaisir de vous lire,

Robin Branchu.

 

 

SANTÉ GLOBALE


UN PROJET DE PRÉVENTION SANTÉ AU NATUREL

CRÉATION D'UN CENTRE de SANTÉ et de SOINS PLURIDISCIPLINAIRES

 

Après 25 années de pratique des médecines naturelles, je souhaite mettre mes acquis et mes connaissances au service d'un plus large public. C'est pourquoi je monte ce projet en partenariat avec d'autres thérapeutes et associations qui pourront faire bénéficier et bénéficier eux-même d'un champ d'action et de diffusion plus vaste. En effet il n'existe à l'heure actuelle que très peu de lieu où nous pouvons prendre notre santé en main, avoir des informations autres que celles diffusées par les médias et nous soigner naturellement.

 

La structure

 

Je propose depuis des années des services de naturopathie, phytothérapie, aromathérapie, coaching, développement personnel, massages énergétiques, cours de Qi Gong, et cuisine.

Depuis 6 ans une boutique a été développée avec extension par le site internet depuis Août 2013.

Voici l'actif :

 

Produits, fournisseurs & zone de chalandise

 

La société commercialise des dizaines de produits de santé, diététiques et issus de matières premières biologiques de première qualité en partenariat avec des laboratoires spécialisés dans le domaine de la santé à l'international : huiles essentielles, aliments à haute valeur nutritionnelle, complexes à actions spécifiques et appareils de santé issus de technologie de pointe.

 

La société travaille notamment avec les produits des laboratoire suivants : Asiabiotech, Bemer Group, La Ferme de Paula, Oronalia, Pollenergie, Quinton, La Royale, Solsemilla, Symphonat, Vegetal Water, etc.

 

La vente se fait en boutique sur place, au cabinet et sur un site internet développé depuis 2013 disponible à l'adresse www.sante-globale.fr/boutique/. Les différents sites (blog et boutique) de la société reçoivent en moyenne 5000 visiteurs mensuels.

 

Services, clientèle & concurrence

La société, en la personne de sa présidente, propose des services de naturopathie, de phytothérapie, d'aromathérapie, de coaching, de développement personnel, des massages énergétiques, des cours de Qi Gong, de cuisine, d'aromathérapie, de naturopathie et de phytothérapie.

 

Notre clientèle est extrêmement diversifiée et fidélisée : enfants, adolescents, adultes et personnes âgées de toutes tranches d'âge. Une bonne partie de la clientèle est constituée de personnes originaires de Haute- Normandie et de la région parisienne. Les services sont fournis sur place en cabinet ou à domicile pour la clientèle âgée. Nos clients sont souvent déjà dans une démarche de prise en charge de leur santé : recherche de méthodes naturelles de soin, de protection et de régénération. À ce titre, elle est constituée de beaucoup de personnes déjà touchées de près ou de loin par l'écologie.

 

Sur Évreux, la société est sans concurrence en ce qui concerne les produits. Évreux dispose d'un magasin diététique et d'une biocoop, mais les produits que vend la société ne sont pas commercialisés par ces structures. Au fil des années nous avons su développer des partenariats avec ces deux magasins. Cela a permis à la société d'étendre ses réseaux publicitaires sans entrer en conflit commercial.

Évreux compte une autre naturopathe installée en 2013. Cette concurrence est très spécialisée puisqu'elle se cantonne à la naturopathie exclusivement. La société s'efforce le plus possible de développer des partenariats avec les différents prestataires de services : kinésithérapeutes, ostéopathes, homéopathes, etc. A l'avenir, dans le cadre du développement de la société, nous envisageons de multiplier les partenariats avec les grandes écoles de formation en naturopathie (Fédération Française des Écoles de Naturopathie, Faculté libre de Médecine Naturelles et d'Ethnomédecine, etc.) et avec d'autres thérapeutes, notamment venus de région parisienne. De plus en plus de mutuelles remboursent les soins en médecines naturelles. Le marché offre donc de très bonnes perspectives d'avenir.

 

2. Les gérant(e)s

Emmanuelle Petit

Autres membres fondateurs de l'équipe

Nyota Gabriel-Callixte : comptabilité, administration et relations clients.

Khalil Petit : administration informatique, marketing, maintenance des sites internet.

3. Motivations

Aujourd'hui nous envisageons l'acquisition d' un lieu pour créer une structure plus importante qui répondra à la demande croissante. Nous recherchons un lieu capable d'accueillir des groupes avec une salle de conférence qui permettrait de faire intervenir des acteurs majeurs et des professionnels de la naturopathie (Dr Willhem, Daniel Kieffer, le Pr Henri Joyeux, les Drs Bruno Donatini, Olivier Soulier, Dominique Baudoux, etc.), des coachs en développement personnel, des professionnels de la gestion écologique de l'environnement, des acteurs de la santé en Normandie même. Un lieu où se regrouperaient les différentes disciplines et enseignements concernant la santé et l'écologie afin de faciliter la visibilité auprès d'un plus grand nombre. Tel est notre premier objectif.

Nous pensons qu’une telle opération serait un grand bénéfice pour la ville d'Évreux et qu'elle étendrait une activité et une vie innovante ainsi qu'au moins deux emplois (magasin et jardin) et des bénéfices à notre région. Nous sommes depuis longtemps très sensible à l'écologie et à ses effets sur la santé publique, à l'agriculture biologique et biodynamique qui sont en lien direct avec la santé.

  1.  
  1.  

    Les services et notre vision pour l'avenir :

    les cours et formations proposés par Emmanuelle PETIT :

    NATUROPATHIE - PHYTOTHÉRAPIE -AROMATHÉRAPIE

    L'hygiène de vie ; les fondements de la santé.

    Nous souhaitons nous investir dans un projet plus vaste de diffusion et de reconnaissance des médecines naturelles par la création d'un centre de médecines douces avec activités événementielles, conférences, formations, soins personnalisés et avec hébergement, un lieu d'informations où se rassemblent les médecines naturelles.
    Nous recherchons des personnes intéressées par un tel projet, des partenaires, des dons et des sponsors.
    Basé en Haute-Normandie, à Évreux, voici le site où vous trouverez plus d'informations si cela vous intéresse :www.sante-globale.fr
    En vous remerciant d'avance de votre écoute.

    L'alimentation, premier acteur de notre bien-être ou de nos maladies.

    • Les dernières découvertes sur les plantes et leur pouvoir guérisseur dans les affections modernes.

    • La phytothérapie par les bourgeons d'arbres.

    • Le pouvoir thérapeutique des huiles essentielles, des essences, des hydrolats et les précautions d'emploi.



    THÉRAPIES ÉNERGÉTIQUES

    • Le Qi gong – Gymnastique qui potentialise la santé et les chances de guérison

    • le Chi Nei Tsang, soins spécifiques des organes profonds et du ventre.

    • les différents outils de pointe utilisés : bol d'air Jacquier, thérapie Bemer, détoxination ionique ...

    ESPACE CUISINE-SANTÉ (avec Anne-Marie VAUDET Naturopathe)

    • Éducation à une autre façon de préparer les aliments pour une meilleure santé. Développement des cours de cuisine à un plus grand public.

    ACCOMPAGNEMENT DES FEMMES

    Faciliter, porter, mettre au monde nos enfants ; nettoyer les programmations matri-linéaires qui font de la naissance, encore aujourd'hui, un traumatisme.

    Les cours et formations proposés par d'autres intervenants extérieurs et Emmanuelle PETIT

    ÉVÉNEMENTS GRATUITS TYPE « CAFÉ NATUROPATHIE »

    Lieux publics à Évreux : café « Kilucru », hôtel de l'orme, librairie Gibert-Joseph, atelier du peintre … déjà en place.

    • Lieux d'échanges qui permettent d'aller à la rencontre des gens, sensibiliser, faire connaître les différents thèmes autour de la Naturopathie, de l'alimentation et des médecines naturelles.

    LES THÉRAPEUTIQUES DU BIEN-ÊTRE

    Florianne HORBACIO coach et formatrice en Développement Personnel et
    Professionnel

    • le Coaching en gestion du stress

    • La sophrologie

    Brigitte CHEVRIER relaxologue

    • Les soins du corps (massage-relaxation-shiatsu-Do-in …)

    LES THÉRAPIES ÉNERGÉTIQUES

    Michèle BORDIER Metteure en scène, enseignante en Taï Chi-Qi gong et théâtre

    • Le Taï chi-Qigong – Art thérapeutique interne qui explore le mouvement

    • Les techniques d'expressions artistiques.

    CURES DE SOINS SOORDONNÉES AVEC PLUSIEURS THÉRAPEUTES

    • Pour une prise en charge complète des personnes avec différentes modalités





    CONFÉRENCES SUR DES THÈMES ÉCOLOGIQUES

    Robin BRANCHU conférencier

    • Conférencier , animateur d'ateliers sur les technologies non polluantes et sans énergie fossile et sur la décroissance.

    Éric DURUEL géobiologue

    • L'habitat sain

    • Sorties éducatives dans la nature et dans des fermes qui pratiquent l'écologie

    Cours et formations proposés par d'autres intervenants

    • Initiation aux méthodes d'agriculture respectueuse de l'environnement (biologique & bio-dynamique)

    • Sensibilisation et intervention dans les écoles primaires et secondaires sur le thème de l'environnement et de son impact sur la santé

    • la prévention et l'éducation à l'amélioration de la santé.

    • Ateliers pratiques et concrets concernant les technologies nouvelles et non dégradantes de l'environnement et du vivant.

    • Ateliers participatifs

    • école des parents, relationnel hommes-femmes, éducation des enfants.



    OUVERTURE D'UNE HERBORISTERIE

    Partenariat privilégié avec des producteurs herboristes locaux tels que Les Sauvageonnes, à St-Benoît-des-Ombres, label Nature & Progrès. Cette herboristerie permettrait, outre la production locale déjà abondante, une ouverture et des contacts déjà faits avec d'autres pays (import / export) tels que la Chine, Taïwan et la Thaïlande qui peuvent nous fournir des matières premières de qualité.

    CRÉATION D'UN JARDIN DE PLANTES MÉDICINALES

    Éducation pour les scolaires sur le thème des plantes médicinales. Nous proposerons la création d'un jardin de plantes médicinales ayant vocation à servir de support pédagogique pour sensibiliser les enfants et les adultes à la préservation de la nature et aux propriétés thérapeutiques des plantes.

    Partenariat avec les projets de « jardins partagés » et l »es incroyables comestibles »

    Ces activités vont générer des activités dans la région.



    Accès aux activités selon les possibilités financières



    5. Financements

    Nous disposons d'un apport de 80 000€.

    Nous souhaitons emprunter auprès d'une banque pour investir un lieu qui fédérerait les différentes activités déjà en place en haute-Normandie pour une meilleure visibilité publique.

    La société n'a aucune dette à l'heure actuelle

    6. Estimations des résultats prévisionnels sur 3 ans pour la SARL

    Bilan Prévisionnel Annuel (euros)

    Les rentrées d'argent se font par les activités de conseils personnalisés, de cours, par la boutique en ligne et le magasin à Évreux ; l'augmentation du chiffre se fera aussi par la location des salles et des locaux par les différents intervenants pour y donner leurs cours ou leurs soins.

    1.  
    1.  

      Estimations des résultats prévisionnels sur 3 ans pour la SCI





      1.  
      1.  

        Le projet d'achat

        À l'heure actuelle, nous n'avons pas les moyens financiers de concrétiser le totalité de notre projet. Nous avons besoin de dons ou de soutien actif.

        Le lieu idéal serait suffisamment grand avec une grande salle de 50m2 pour les cours, plusieurs petites salles de soin de 15m2 pour les différents intervenants, une cuisine aménagée pour y donner des cours, un espace magasin de 30m2, un terrain de 250 à 500m2 pour y créer un jardin médicinal, également des chambres pour les stages avec hébergement.

        Après prospection, nous avons trouvé un lieu à Nètreville-Évreux qui pourrait correspondre : une maison de 250m² offrant de vastes pièces dont un rez-de-chaussée où existent deux pièces contiguës idéales pour la création d'une salle de cours, une petite pièce à l'entrée pour un cabinet de consultation avec accès à un toilette et accès pour handicapés et personnes à mobilité réduite..

        À l'étage, quatre grandes chambres permettraient de faire des stages résidentiels ou de l'hébergement pour des soins continus. Une cuisine jouxtant la salle de cours du rez-de-chaussée permettrait de développer les cours d'alimentation vivante.

        Une grande dépendance à aménager se prête à la création d'une boutique de produits de santé.

        La société a l'intention de créer un café palabre où les habitants pourraient se rencontrer et être sensibilisés aux thèmes de la santé naturelle et de l'écologie. Le café palabre serait jouxté à la boutique de produits de santé.

        La maison dispose à l'intérieur d'un espace parking où peuvent stationner jusqu'à 20 voitures. Son coût est imposé par le propriétaire, non négociable, notre apport personnel est de l'ordre de  10% du coût total à ce jour, l'échéance que nous avons compte tenu des démarches notariales est fixée au début du mois de juin. Prix : 210 000€.

        Nous continuons de prospecter d'autres lieux.



        Emmanuelle PETIT

        11 rue de la petite cité

        270000 ÉVREUX

        Tél 02 32 39 45 85

        santemma@gmail.com

        DÉSIGNATION

        2015

        2016

        2017

        Services

        25 000

        27 000

        29 000

        Ventes

        43 000

        48 000

        54 000

        Total rentrées

        68000

        75000

        83000

        Compte des charges

         

         

         

        Stock marchandise

        25 000

        28 000

        31 000

        Emprunt personnel

        6000

        6000

        6000

        Frais de gestion

        350

        350

        350

        Comptabilité

        1000

        1000

        1000

        Publicité

        500

        500

        500

        EDF-GDF

        1200

        1200

        1200

        Téléphone / Internet

        800

        800

        800

        Assurance

        118

        118

        118

        Charges diverses

        300

        300

        300

        Frais de transport

        4000

        4000

        4000

        Impôts et taxes

        7000

        7500

        8000

        Salaires

        12 000

        13 000

        14 000

        Total charges

        58268

        63868

        78260

        DÉSIGNATION

        2015

        2016

        2017

        Location des locaux

        13000

        15000

        17000

        Charge d'emprunt

        12000

        12000

        12000

         

         

         

         

        Bénéfices supplémentaires

        1000

        3000

        5000

        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 10:29

        C'est du local :

        www.six-pieds-sur-terre.fr

        3566743808_15cc53769e.jpg

        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 19:01
        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 17:35

         

        Nous sommes partis à 4 en voiture, à 6 heures depuis Evreux.


        En route aux infos nous apprenons que le départ de la manif est prévu à 10h, alors que partout c'était 11h mais peu importe. « Plusieurs milliers de personnes » entendons-nous dire dans le poste.

        Peu avant 11h je dis au chauffeur : « il te reste trois minutes pour arriver, André ! »

        Et là, à la sortie d'Héric sur la N137, à 6,4 km au Nord-Est de Notre-Dame-Des-Landes - NDDL, embouteillage. Du sur place.

        Dès que possible nous quittons le flot des voitures pour prendre sur notre droite, par le nord. Après avoir traversé la D 16 nous arrivons bientôt à un croisement : bloqué par un tracteur et des personnels en gilets jaunes. Tout droit : NDDL à 3 km mais c'est barré. Sur notre gauche : un flot de voitures à l'arrêt sur toute la portion visible de la route, 500 mètres peut-être. Là d'où nous aurions dû venir si nous n'avions pas pris les chemins de traverse. Et sur notre droite : la file de voitures qui continue son chemin, au pas, à la recherche d'un parkng improbable.

        Nous prenons à gauche, à contre-courant de l'embouteillage, direction Héric. À 300 mêtres André s'arrête : dans un herbage sur notre droite, une voiture. Nous sommes les deuxièmes à nous y garer.



        Il est 11 heures passées, nous avons 3 km à pieds pour rejoindre NDDL, point de départ du cortège, mais nous sommes déjà dans le cortège des retardataires.

        Au croisement situé à 3 km de NDDL, longue ligne droite devant nous, André aperçois une fourgonnette qui venait de franchir le barrage : « venez ! » Nous montons. Les 3 km se réduisent en 2 km : notre nouveau chauffeur se gare dans un cul de sac. En 5 minutes nous avons déjà refait le monde avec les autres passagers, une dizaine en tout.

        Nous reprenons la route à pieds. Arrivée à NDDL, beaucoup de monde dont un flot de piétons qui partent tout droit. Nous prenons le cortège en marche. Au bout d'un petit km nous faisons une pause casse croûte : il est déjà 13h, nous pique-niquons dans une entrée de maison avec le couple propriétaire des lieux qui regarde passer la manif. Témoignage : « ils sont partis à l'heure, dès 11h. Et depuis deux heures ça n'a pas arrêté ! » Les tracteurs sont là, censés fermer le cortège mais derrière eux il y encore beaucoup de monde.

        Nous reprenons la marche en tentant de remonter un peu le flot, histoire de marcher un peu plus vite, c'est lent !, de voir de nouveaux visages, de croiser de nouvelles ambiances. Du genre un groupe de percussion. Des sourires sur tous les visages. Que du bonheur.

        Je me disais : « c'est comme si depuis le Larzac, les gens s'étaient à nouveau retrouvés, 35 ans après, et se disaient intérieurement : « comme c'est chouette de se retrouver là ! », même si personnellement je n'étais pas au Larzac : trop petit.

        Une ambiance de fraternité sans retenue, sans angoisse aucune.

        Premier croisement, beaucoup de slogans sur les murs comme sur les pancartes. « Pas besoin d'avions pour s'envoyer en l'air ! » « Détruire ce qui détruit » « Les avions volent... la terre ! » Toujours autant de monde devant comme derrière. Une marrée humaine dans une ambiance merveilleuse.

        Nous repartons. Second arrêt à La Vache Rit. Groupe de musique, sédentaire et électrique. Nous ne nous attardons pas.

        Nous repartons. Nous commençons à croiser des gens sur le retour. C'est encore loin ? Ho oui ! Je dépasse un groupe de personnes attroupé sur ma gauche, j'y reconnais cette femme vue sur Internet, occupante de la ZAD, qui gueulait contre les CRS en leur disant leurs quatre vérités. C'est un groupe d'occupants. Leur énergie n'est pas du tout la même que celle des manifestants : je ressens une forte détermination, pas de joie, et une force, une force de caractère qui se lit sur leur silhouette, sur leurs visages. C'est sans doute ce qui m'aura le plus marqué cette journée. J'ai l'impression que le nombre de manifestants n'aura pas supprimé cette amertume qui habite les occupants, en contradiction avec ce que l'on peut ressentir sur leurs sites Internet. Comme si ce qu'ils ressentaient était du genre : « vous êtes là, nombreux, très nomnreux, vous vous êtes offert un samedi au vert, vous allez vous donner une bonne conscience, vous êtes venus les mains vides la plupart du temps et demain vous serez rentrés chez vous et nous nous serons là, avec les CRS et les tractopelles à nouveau sur le dos et vous serez repartis à vos petites occupations, dans vos petits boulots pour gagner vos petits salaires. » Ou alors leur joie est intense mais ils ne l'expriment pas, aucun signe de bonheur sur leur visage. Il sont en lutte. C'est impressionnant. Nous, les manifestants, nous sommes sur notre planète de bisounours à côté d'eux.

        Troisième arrêt. Le cortège se poursuit sur la droite, le flux des retours est aussi important que celui des aller. Nous regardons l'heure : 3 heures que nous marchons, si nous voulons être à la voiture avant la nuit il faut repartir maintenant. En empruntant une autre voie sur notre gauche, une route goudronnée, où il y a moins de monde et où nous pourrons marcher plus vite et plus librement.

        Nous passons devant un terrain en friche sur notre droite, comme une terre agricole fraîchement labourée ; un petit tas de pierres, surmonté d'un écriteau : « ci gît une maison ». Je l'avais vu sur Internet. Il ne reste rien, les CRS et leurs bulls ont tout emporté. Un peu plus loin sur la gauche nous passons devant un lieu manifestement habité par les occupants, caravanes, potagers, maisons en dur, beaucoup de véhicules. Je tente de mesurer leur quotidien, avec le spectre de la maison rasée croisée cinq minutes avant. Nous ne pouvons pas nous rendre compte. L'absence de découragement de leur part, avec l'hiver qui arrive, leurs fourgons en bout de course, leurs situations plus que précaires, leur détermination dans leurs regards, ce mélange est impressionnant. Je les repère toujours, tout de suite. Du moins j'en ai l'impression.

        Nous gagnons la D 16, prenons à gauche, la route toute droite me semble interminable, et nous nous retrouvons au lieu dit où cette inscription est bien lisible sur le mur en pierres locales : « VINCITATION A LA REVOLTE  » La fatigue nous gagne, nous estimons avoir fait entre 1/3 et la moitié du retour, une pause restauration et nous repartons. Je suis partagé entre le bonheur d'être présent à ce nouveau Larzac, la beauté du bocage et les douleurs aux jambes qui apparaissent.

        Arrivés à NDDL, nous enchaînons directement en direction de la voiture. Pas cinq minutes que nous marchons que nous entendons derrière nous : « un retour en fourgon, ça vous dit ? » Le même conducteur qu'à l'aller ! La cerise sur le gâteau. Il nous a déposés à l'herbage. Merci mec, avec tes piercings, ton crâne rasé, ta casquette, ton maquillage, ton pantalon treilli, ta bonne humeur et ton sourire, tu étais comme un ange pour moi.

        Retour à Evreux, route de nuit, pluie et brouillard, comme à l'aller : arrivés vers 23h. 680Km de bagnole et 6 heures de marche.

        La radio annonce : entre 13 000 et 40 000 manifestans.


        Nous y étions, nous y serons à nouveau !


        http://www.youtube.com/watch?v=VgfVyRVAinQ&feature=youtu.be


        http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=1704


        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 15:55

        1er octobre 2012. Dans le train Paris St-Lazare - Evreux.

         

        En face de moi, une maman qui nourrit son petit de 8 mois avec une soupe aux légumes. Il est assis sur la tablette face à elle, et ses tentatives pour tirer sur le tee-shirt et le soutien-gorge de sa maman sont telles qu’elle finit par l’installer contre elle : ses seins deviennent inaccessibles à Lucas, il est plus disponible pour manger.

         

        Entre temps la conversation s’est engagée entre la maman, son enfant et moi, j’ai appris qu’elle l’avait allaité jusqu’à l’âge de 4 mois, je lui ai dit qu’une de mes amies avait allaité ses deux enfants de deux grossesses successives sans interruption, elle a réfuté que Lucas voulait téter, j’ai donné mon avis contraire sans lui demander les raisons de son sevrage.

         

        1101531528_acc78b3541.jpg

         

        Lors de cet échange j’ai ressenti du plaisir : plaisir de discuter d’un sujet rare à aborder sur la voie publique, plaisir de ressentir la sensualité de cette jeune femme en osmose avec son bébé. J’acceptais pleinement cette sensation de plaisir en moi, je ne ressentais absolument rien de malsain dans mes interventions ni sur les regards que je leur portais, et il m’est apparu comme une évidence que cette sérénité venait d’une absence totale de désir de ma part : je n’étais pas dans la séduction. L’histoire affective de cette jeune femme n’était pas la mienne, ce qui ne m’empêchait pas de communiquer pleinement avec elle et son enfant (il entendait ce que je disais, nous communiquions par le regard).

         

        Ai-je touché du doigt l’attitude juste du pédiatre ?

        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 08:28

        Merci pour vos réactions à cet article inhabituel pour moi.

         

        ------------------------------------------------

         

        Que se cache-t-il derrière les "islamistes radicaux" ?

         

        Le terrorisme se développe sur le terreau de la misère.

        C'est le premier message que j'ai intégré à la lecture du Monde Diplomatique.

         

         

        Osons un parallèle : avec le nazisme.

         

        Tout historien sait que sans la défaite humiliante des Prussiens, dans les années 1870, la première guerre mondiale n'aurait pas eu lieu, et chaque historien sait aussi que sans l'humiliation faite aux allemends suite à leur défaite lors de cette première guerre mondiale, ressentie au cours de la République de Weimar, la seconde guerre mondiale n'aurait pas eu lieu non plus.

         

        Alice Miller a aussi conforté ce point de vue dans ses analyses éducatives, notamment dans "C'est pour ton bien – Origines de la violence dans l'éducation de l'enfant", récemment réactualisé dans les ouvrages d'Olivier Maurel dont "Oui, la nature humaine est bonne".

         

        4839488879_d3f042a074.jpg

         

        Lors de la guerre du Golfe en janvier 1991 j'avais eu l'honneur d'être sélectionné dans le courrier des lecteurs de télérama pour avoir rappelé cet adage de Tagore :

        "Faites en sorte que les vaincus soient fiers de vous avoir pour vainqueur".


        On en est loin, c'est peu de le dire : nous en sommes aux antipodes, à tel point que le terrorisme n'est jamais qu'un choc en retour (merci Diminique Zimbaca pour avoir insisté sur cette notion lors des nombreuses séances de café philo à Bernay) de nos propres agissements de colonialistes.

         

        Raymont Aubrac avait dit dans le poste que la grande erreur du Conseil National de la Résistance avait été de ne pas avoir aboli le colonialisme.

         

         

        Question : comment aurait évolué le  nazisme si le débarquement ne l'avait pas débarqué ? Comment à long terme un monde pacifique aurait-il pu émerger ?

         

        Question : existait-il un autre moyen de sortir du nazisme que la force ?

         

        Voir Bruno Betthelleim, texte suivant.

         

        Question : peut-on faire un parallèle avec l'Edit de Nantes ?

         

        Les islamistes radicaux, donc.

         

        Claude Angeli fait un super article dans Le Canard Enchaîné du 4 juillet 2012 en page 3, et il conclut ainsi : "un partenaire (les saoudiens) capable de fournir le nerf de la guerre à des groupes terroristes".

         

        Patatras ! J'y ai vu le sous-entendu suivant : les terroristes sont terroristes par nature, il suffit qu'ils trouvent un prétexte pour exprimer leur terreur. Or c'est justement le contraire ! C'est la cause, nos exploitations des ressources minières et fossiles dans les sous-sols du Tiers-Monde qui, par les guerres qu'elles justifient, provoquent la misère et la mort chez eux, et qui in fine permettent de donner un côté revenchard, belliqueux, à un Islam qui pourrait  être (et qui est le plus souvent) tout autant pacifique si les conditions le leur permettaient. Mais ont-ils toujours le choix ? Quand ils crient au secours, qui les entend ? La violence n'est-elle pas leur dernière et ultime  manière d'exprimer leur opposition totale mais jamais entendue par nous occidentaux à notre colonialisme ?

         

        C'est du Guy Gilbert en mode géopolitique.

         

        Y a-t-il encore un moyen pour tenter une remise à plat des tenants et aboutissants de ce "différend" ?

         

        6159286917_7f1740796f.jpg


        Adossé à une généralisation des territoires en transition qui devra être rapide, est-il encore temps pour nous occidentaux d'adopter un discours qui viserait à désamorcer les actions revanchardes des "terroristes", non pas en continuant à tenter de les contraindre de baisser la garde, mais en reconnaissant notre responsabilité directe dans leur malheur et dans leurs attitudes belliqueuses légitimes ? Ce serait plus efficace, moins peine perdue.

         

        Peut-être est-il trop tard mais c'est comme lutter contre le réchauffement climatique : que ce soit trop tard ou non nous n'avons pas le choix, nous ne pouvons que tenter d'agir, enfin, pour le meilleur, et mettre fin à nos comportements et à notre niveau de vie qui préparent le pire.

         

        Nous avons tout dans les mains pour faire advenir ce monde meilleur : les éco-systèmes prospères, la permaculture, les villes en transition. Personne ou presque encore ne connaît ces pistes prometteuses, il faut juste faire vite, communiquer malgré les médias dominants, ou avec les médias dominants au fur et à mesure que, même nos "décideurs" prendront toute la mesure de l'enjeu et retourneront leur veste, dans le bon sens.

         

        "Il faut arrêter de nous culpabiliser" entendons-nous dire de toute part.

        Tant que nous ne reconnaîtrons pas notre implication dans ce monde inique, tant que nous ne reconnaîtrons pas le sang sur nos mains, nous nierons.

        Et tant que nous nierons, nous continuerons à collaborer à ce système despotique, colonialiste.

         

        Nous sommes coupables, reconnaissons-le, et arrêtons nos conneries.

        TINA. There Is No Alternative.

        Il n'y a pas d'alternative.

         

        Apparemment aussi naturels et inévitables que l'air que nous respirons ou que la gravité, d'autres  paramètres nous caractérisent, nous occidentaux de l'an 2012 :

        l'accès aux énergies fossiles, le colonialisme, l'argent pour lequel nous n'avons toujours pas compris qu'il ne se mangeait pas, le tourisme international, l'économie mondialisée et la production industrielle. La liste n'est pas exhaustive.

         

        Il est tant de redescendre de notre perchoir.


        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 21:35

        6225988455_a6c95f81f2.jpg

        bonjour à toutes et à tous !

        J'espère que vous passez un agréable été.

        Mon prochain concert sera ce samedi :
        - le samedi 21 juillet à 16h30 au Square des Epinettes, rue Collette, dans le 17ème, métro Guy Moquet : dans le kiosque à musique, au beau milieu du parc, annoncé sur le site de la mairie de Paris.

        Et ensuite
        - le dimanche 9 septembre, au même endroit que ce samedi, dans le cadre du festival Rififi, un chouette festival de quartier, mêlant musique, arts de la rue, théâtre, cinéma, etc

         

        3691234158_0b122d896a.jpg

         

        - et le samedi 15 septembre à 21h à la Joie du Peuple, 82 rue Alexandre Dumas, Métro A. Dumas : un endroit que j'aime beaucoup, un accueil et une chaleur bien agréable ! Il y aura probablement une surprise à ce concert !

         En août, je jouerai probablement à Toulouse.

        Pour écouter un peu ce que je fais 
        http://www.myspace.com/claire-coeur.ouvert
        Dès que les nouveaux enregistrements du CD seront prêts (je suis dans la dernière ligne droite du mixage ! merci à Cédric d'ailleurs), je les mettrai en ligne (il y a pas mal de nouvelles chansons !). Le CD devrait sortir début août ! Je suis impatiente de vous le présenter.
         

        N'hésitez pas à faire circuler, comme d'hab !

         
        Au plaisir de vous y voir !

        4238309536_e107b1337a.jpg
        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 16:17

        http://ploutopia.over-blog.com/article-syrie-l-otan-prepare-une-vaste-operation-d-intoxication-106880317.html

         

        !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

         

         

        Là c'est la totale...

         

        Voyez aussi les autres articles récents sur ploutopia.

         

        81766440_ee1bf84b5e.jpg

        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article
        11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 20:22

        http://www.myspace.com/claire-coeur.ouvert

         

        Bravo Claire !

        Longue route à toi !!

        Repost 0
        Published by gorgerouge - dans astre
        commenter cet article

        Présentation

        • : Le blog de Gorge Rouge
        • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
        • Contact

        Profil

        • gorgerouge
        • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html