Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 19:01

Ces rencontres de la transition à Cluny les 25 et 26 mai derniers ont été pour moi fort intéressantes pour plusieurs raisons.

7840145420_c454e0854a.jpg


Raison convergente : nous sommes en train d'inventer des modes d'animation ayant pour but et pour résultat le partage de la parole et du pouvoir, et ce quelque soit le nombre de personnes présentes, nous réinventons ainsi les conditions des palabres dans leur sens le plus porteur : ne laisser personne en chemin. Cette lame de fond se retrouve jusqu'à la ZAD de NDDL.

Raison divergente : bon nombre d'associations représentées mettent tous leurs oeufs dans le panier économique et n'envisagent pas de ce fait même un plan B, celui de l'accélération de la récession consécutive au pic pétrolier. C'est la double zone d'ombre de la transition : celle de l'après pétrole, voix très minoritaire à Cluny, et pour cause, puisqu'elle entraîne à sa suite la seconde zone d'ombre : celle d'un monde en état d'effondrement économique, et par suite "administratif" : tous les employés de bureau du secteur tertiaire vont devoir changer de métier, la première question à regarder en face étant : quand ? et la seconde : comment s'y préparer activement ? Nous passons encore largement à côté de cet aspect de la transition vers l'après pétrole, car c'est bien de celle-ci dont il s'agit, même si elle entraîne avec elle les transitions personnelle, spirituelle, énergétique, économique et j'en passe.

Raison réconciliante : le principal outil disponible pour lever et résoudre ces divergences est précisément celui qui caractérise nos convergences, la capacité à nous parler, à nous auto-organiser collectivement, y compris en situation de récession économique. Oser regarder la récession arriver est le seul moyen pour visualiser des solutions heureuses, telles le vélo vertical.

7840140470_7c5ed213c4.jpg

Prenez un axe métallique horizontal relié à plusieurs pédaliers en série : par exemple 5 personnes qui pédalent côte à côte tout en bavardant, en position couchée, en pouvant lire éventuellement.

Cet axe est relié à une charge d'une tonne, et en pédalant nous hissons lentement ce caillou à 10 mètres de haut. Mettons 30 minutes de pédalage à puissance moyenne.

Une fois en haut de ses 10 mètres, cette charge se branche en redescendant sur un système qui actionne d'autres machines : des lave-linge à pédales, des métiers à tisser, des broyeurs de céréales, des dynamos de vélos, des systèmes mécaniques qui créent de la chaleur (là j'ai pas d'idée mais ça doit bien exister), c'est sans fin...

301036438_fd0ab1cbd2.jpg

19/07/2013 : pour les notes sur Cluny, les vraies, c'est ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by gorgerouge - dans roulement à billes
commenter cet article

commentaires

Thierry de Pontcharra 29/06/2013 19:50

Robin, j attire ton attention sans hésiter sur la crise climatique. Il n'est plus question de négocier quoi que ce soit: il est désormais impératif d'en finir avec les gazs a effets de serre , avec
toutes les formes de déforestation un peu partout dans le monde et trouver une solution radicale au stockage des dechets nucléaires. C'est a ce seul prix que nous pourrons peut être remettre un peu
d'équilibre au sein même de la nature...sinon attendons nous certainement au pire, a des catastrophes naturelles que nous ne soupçonnons même pas, et que la nature ne se prive pas de nous
rappeller. Alors a notre échelle, quoi faire, et bien tout simplement en parler sans cesse autour de nous et si possible rejoindre des associations qui œuvrent dans ce sens en permanence. Merci

Présentation

  • : Le blog de Gorge Rouge
  • : Essentiellement préparer l'après pétrole localement, fruit d'une quête tous azimuts pour comprendre ce monde de fous.
  • Contact

Profil

  • gorgerouge
  • Voir http://gorgerouge.over-blog.com/article-a-la-recherche-de-l-evidence-14-janvier-2011-65012602.html